14h30 : conférence de presse de l’intersyndicale SNEP-FSU, SNUEP-FSU, CGT Educ’Action, SNCL-FAEN, , SUD Education Action & Démocratie des Lycées Professionnels

, par communication@clubdelapressenpdc.fr

L’intersyndicale SNEP-FSU, SNUEP-FSU, CGT Educ’Action, SNCL-FAEN, , SUD Education Action & Démocratie des Lycées Professionnels vous invite à une conférence de presse le lundi 24 septembre à 15h00 à la Bourse du Travail de Lille, boulevard de l’Usine dans les locaux de la CGT Educ’action salle 132 1ER étage. Le thème en sera : La réforme du lycée professionnel et la grève intersyndicale du 27 septembre avec manifestation à Lille 14h30 Porte de Paris

Contacts FSU :
Jacques Alemany, secrétaire académique du SNUEP-FSU : 06 70 74 48 63
Marc Boulogne, secrétaire académique du SNEP-FSU : 06 85 20 34 90
Didier Costenoble secrétaire départemental FSU 59 : 06 28 52 80 98

La réforme « Blanquer » du Lycée professionnel va aggraver
nos conditions de travail, supprimer des postes dans toutes les disciplines
et entraver la réussite des jeunes !

L’intersyndicale Action & Démocratie, CGT Educ’Action, SNCL-FAEN, SNEP-FSU, SNUEP-FSU, SUD Education de l’Académie de Lille appelle les collègues à se mettre massivement en grève le Jeudi 27 septembre 2018.

La « réforme » Blanquer de la voie professionnelle s’inscrit dans un cadre bien précis : celui de réduire les moyens affectés aux services publics d’Éducation. Dans cette "réforme", l’intérêt des élèves et des personnels est inexistant. Elle est dans la lignée de la réforme de 2009 et la généralisation du Bac Pro en 3 ans où la réduction d’une année de la scolarité des élèves de l’enseignement professionnel a provoqué des dégâts considérables chez les jeunes comme chez les professeurs de lycée professionnel.

Pour nos organisations syndicales, la finalité du lycée professionnel est de permettre à la fois une insertion immédiate dans la vie active et des possibilités de poursuite d’études réussies. Les nouvelles grilles horaires élèves proposées en Bac Pro et en CAP vont à l’encontre de ces objectifs, elles vont entraîner des suppressions massives de postes dans toutes les disciplines. Les « secondes par famille de métiers » en Bac Pro, qui retarde la professionnalisation d’un an, seront également source de suppression de postes en permettant un remplissage optimum des classes. Les sections de CAP vont subir également des réductions alarmantes des grilles horaires et un risque de disparition des seuils de dédoublement. Nos syndicats considèrent aussi que les modalités de restructuration de la filière GA sont inacceptables.

Nous dénonçons la volonté d’implantation d’unité de formation en apprentissage dans tous les lycées professionnels qui induira, de fait, la mixité des publics et des parcours menaçant à terme les conditions de travail et le statut des professeurs de lycée professionnel.

Ces dispositions doivent être mises en œuvre dès la rentrée de septembre 2019 et le projet de grilles horaires, qui entérine les suppressions de postes et les baisses des horaires disciplinaires, sera soumis au vote du Conseil Supérieur de l’Education le 10 octobre. Sur l’ensemble de leur cursus les élèves de lycées professionnels perdront 7 semaines de cours en Bac Pro et 4 semaines en CAP. Les fusions de diplômes et la transformation du baccalauréat Gestion Administration seront aussi sources de suppressions. Il y a donc urgence à s’opposer fermement pour obtenir une autre réforme qui vise réellement l’excellence.

L’intersyndicale exige que ces projets de textes soient retirés et qu’une véritable concertation ait lieu avec la profession.

Il y a donc urgence à construire le rapport de forces pour obtenir une autre réforme.
L’intersyndicale académique Action & Démocratie, CGT Educ’Action, SNCL-FAEN,

SNEP-FSU, SNUEP-FSU, SUD Education

appelle les personnels à une journée de grève le jeudi 27 septembre 2018.

Manifestation académique départ 14h30 Porte de Paris à Lille


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE