70 ans en Liberté

La rédaction de Liberté Hebdo y travaillait depuis des semaines, en collaboration étroite avec son ex-rédacteur en chef, Jean-Lous Bouzin. Le hors-série consacré aux 70 ans du journal communiste, devenu hebdomadaire en 1992, est désormais disponible.

Sous une couverture colorée signée Philippe Hollevout et faisant la part belle à une jeunesse souriante, combative et tournée vers un avenir meilleur, la publication propose un album photos de 32 pages. L’épopée du journal commence avec « les jours heureux » promis par le programme du Conseil national de la Résistance (CNR), en 1944. « La Résistance, 70 ans après, n’a rien perdu de sa modernité » titre l’un des premiers articles. On appréciera le clin d’œil et l’effet miroir entre Jeanne Prin, jeune résistante de 18 ans, en 1944, qui tape les premiers feuillets de « Liberté » et la jeune militante Elissar (21 ans) pour qui cette image est celle d’une « époque toujours très vivante ». « Résister aujourd’hui, dit cette dernière, ce n’est pas seulement se défendre, c’est aussi oser imaginer un projet politique, un autre avenir ». Elle rejoint ainsi, souligne la rédaction, l’appel lancé en 204 par les anciens résistants aux jeunes générations : «  résister, c’est créer »

Au fil des pages du hors-série, les 70 dernières années de notre époque s’égrènent en s’arrêtant sur quelques dates essentielles.1951, à Auchel, quand les mineurs s’opposent au traité de la Communauté européenne du charbon et de l’acier (Ceca) ; 1958 et la menace d’un coup de force militaire en Algérie ;1963 et les gueules noires qui feront vaciller De Gaulle 1964 et l’engagement auprès du peuple vietnamien ; mai 1968 ; les années 70 et 80 avec les mobilisations contre la désindustrialisation ; mai 1981 ; la lutte des ouvriers de l’industrie navale à Dunkerque, en 1984 ; 1992 et la fin du statut des dockers ; 2010, l’arrêt de la raffinerie Total, etc.

Car outre l’épopée d’un titre de presse engagé, le hors-série retrace 70 ans de luttes collectives, sociales et politiques. Il rend hommage à « ces milliers et milliers d’individus qui, à des époques différentes, ont osé redresser la tête… ». Comme l’ont fait celles et ceux qui, après la disparition du quotidien « Liberté », ont permis la renaissance avec la création de « Liberté Hebdo ». C’était il y a 22 ans. Et depuis 1992, « Liberté-Hebdo est le témoin d’un monde qui change », écrit son actuel rédacteur en chef, Bruno Cadez. On lira avec intérêt l’article qu’il consacre à cette dernière période. La plus récente. Pas la moins facile. Mais, conclut le journaliste, « un chemin finit toujours par s’ouvrir quand la volonté le permet ».

Philippe Allienne

70 ans en Liberté. L’album des lecteurs. Livrable sur commande (6 € l’exemplaire plus un € de frais d’envoi) : SEPECN – Liberté Hebdo, 6bis rue Roger Salengro, 59260 Hellemmes-Lille


 

 
août 2019 :

Rien pour ce mois

juillet 2019 | septembre 2019


 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE



Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour la rentrée pour une période de deux mois un.e stagiaire en communication


MISSION COMMUNICATION
Rédaction de communiqué et dossier de presse
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des conférences de presse
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux
Participation à l’organisation des événements et expositions