99e congrès du SNJ à Toulouse

, par Club de la presse hdf

Liberté de la presse, indépendance, déontologie, traitement de l’information, défense de l’audiovisuel public, précarité, droits des journalistes pigistes, formation professionnelle et syndicale, Code du travail… Les sujets abordés par les 200 délégués réunis du mercredi 4 au vendredi 6 octobre 2017 à Toulouse pour le 99é congrès du SNJ sont nombreux.

Ce programme dense, précise le communiqué du SNJ, « est à l’image de l’actualité de la profession, rongée par la précarité, abîmée par les dysfonctionnements médiatiques récurrents, décrédibilisée par les traitements journalistiques à sens unique et la confusion du mélange des genres entre information, communication, lobbyisme, militantisme. » Le syndicat appelle la profession à se regarder sans indulgence pour se donner les moyens de préserver une éthique commune et reconquérir la confiance du public.

Les attaques contre le Code du travail, la loi Travail et les ordonnances, destinées à affaiblir la défense des salariés et l’action syndicale, tiendront également une place importante dans les travaux, ponctués par les interventions d’invités internationaux et militants de tous horizons et de toutes les luttes.

Un débat sur le thème « L’ubérisation des journalistes » sera ouvert au public le mercredi 4 octobre à 20h30 ( salle Osète, Espace Duranti - 6 rue du Lieutenant-colonel Pélissier à Toulouse) en présence de Sophie Eustache, journaliste, membre du collectif Les journalistes atterrés, Cégolène Frisque, sociologue des médias, université de Nantes, Stéphane Jourdain, rédacteur-en-chef de BuzzFeed France et Jean-François Mignard, secrétaire général de la Ligue des droits de l’Homme.


 

 

Les offres d'emplois Sélectioner un onglet


 

La Vie du Club

A la découverte des rédactions de la région avec le Club de la presse


Comment comprendre le quotidien des journalistes et l’évolution des médias de la région ? Pour répondre à cette question, le Club de la presse Hauts-de-France a lancé depuis le début de l’année un cycle de visites des rédactions de la région réservé à ses adhérents. Une nouvelle proposition qui permet d’aller à la rencontre des journalistes dans leurs rédactions, là où se fait l’information. Ligne éditoriale, choix des sujets, organisation de la rédaction, projets et développement des titres, c’est l’occasion pour les adhérents d’un échange direct avec les professionnels des médias, et c’est avec le Club de la presse que ça se passe.


Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour la rentrée et pour deux mois deux stagiaires en communication à plein temps


MISSION COMMUNICATION
Participation à la rédaction d’article sur le site Internet
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des concours ( Grands Prix du Club de la presse )
Participation à l’organisation des événements (Médialab...)
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux


Pourquoi adhérer au Club de la presse ?


Le Club de la presse a changé sa façon de gérer les renouvellements d’adhésions qui se feront désormais à date fixe au mois de juin. Donc, si votre dernier paiement date de 2015, il est temps de renouveler votre adhésion (dont le tarif n’a pas changé).

Pour le Club de la presse, chaque adhésion est importante pour mener à bien tous ses projets d’animation de la filière professionnelle et de sensibilisation aux médias grand public. Pour ses adhérents, le Club de la Presse a imaginé un service exclusif résumé en 12 raisons d’adhérer au Club. Pourquoi adhérer au Club de la presse Nord-Pas-de-Calais ?