Audiovisuel public : France Télévisions renforce ses programmes pour la jeunesse

, par communication@clubdelapressehdf.fr

Le groupe audiovisuel public souhaite se rapprocher davantage des jeunes publics. Il prévoit tripler ses investissements dans les programmes jeunesse dans les cinq ans à venir.

D’après CBNEWS, le groupe public a dévoilé dans un communiqué, mardi 10 octobre, sa stratégie éditoriale pour s’adresser encore plus à la jeunesse. Ainsi, trois axes de travail ont été mis en place : l’innovation éditoriale, en s’appuyant sur des créateurs légitimes et en investissant les univers et les thèmes qui engagent la conversation avec ces générations ; la conversation sociale, par l’utilisation de contenus éditoriaux spécifiques à chaque plateforme ; l’investissement financier, en triplant les investissements dédiés aux jeunes publics sur cinq ans. La jeunesse, qui jusque-là représentait 8 % du budget des programmes du groupe, a vocation à en obtenir 25 %.

Le groupe annonce donc le renforcement de ses offres Okoo, France.tv, Slash et Lumni avec de nouveaux contenus. La plateforme éducative Lumni pilotée par France Télévisions et l’Ina, avec les acteurs de l’audiovisuel public, constitue pour France Télévisions un des leviers pour « reconquérir la jeunesse », priorité du groupe, a souligné Stéphane Sitbon-Gomez. « C’est une mutation énorme de l’offre de programmes dans laquelle on s’engage », a-t-il poursuivi.

France Télévisions entend faire de sa plateforme éducative Lumni « la référence » pour les 3-18 ans, en augmentant plus largement ses investissements pour la jeunesse. Pour le groupe audiovisuel public, il s’agit désormais de proposer « une offre mieux adaptée » et « d’être là où se trouvent les jeunes », a martelé Anne Daroux, directrice de l’éducation à France Télévisions. Par ailleurs, le service a travaillé sur le ton afin d’être plus proche de son public, ainsi que les incarnations, l’exemple de l’humoriste Roman Doduik qui dispense des conseils en orthographe. La plateforme accroît également sa présence sur les réseaux sociaux, avec un compte TikTok depuis février et des programmes pour Facebook et Instagram.

Cette plateforme éducative lancée en 2019, qui propose des dossiers dans toutes les matières enseignées, des vidéos, des jeux, des images d’archives, etc. bénéficie d’une belle image de marque depuis le confinement. Cependant, il n’a « pas la même incidence en termes d’audience », a déploré Anne Daroux, directrice de l’unité éducation de France Télévisions.

Pour rappel, France Télévisions a amorcé sa mutation vers la conquête et l’accompagnement des jeunes publics dès la rentrée. En septembre dernier, le groupe audiovisuel public avait lancé un JT d’actualité pour les 12-18 ans, dénommé « C quoi l’info ? ». Ce JT est aussi diffusé sur franceinfo canal 27, ainsi que sur les réseaux sociaux.


 

 
juillet 2024 :

Rien pour ce mois

juin 2024 | août 2024


 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE