Aidons Liberté Hebdo à franchir le cap du numérique

, par communication@clubdelapressenpdc.fr

Le quotidien issu de la Résistance, en 1941, devenu hebdomadaire en novembre 1992, n’a jamais cessé de se battre. Aujourd’hui, « Liberté Hebdo » doit franchir le cap numérique. Son équipe souhaite développer son lectorat. Cela passe par un site internet.

Cela demande bien sûr des moyens. Pour créer ce site, le journal a lancé un financement participatif (crowdfunding) via la plateforme Kiss Kiss Bank Bank. Https ://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/aidons-liberte-hebdo-a-franchir-le-cap-numerique

C’est une façon pour les lecteurs et internautes d’être partie prenante de cette évolution nécessaire. Le journal papier qui tire à 6300 exemplaires a en effet besoin de la dynamique que créera un site, avec une offre différente et une interactivité avec son public.

Le Club de la presse est heureux d’apporter son soutien à cette initiative. La presse d’opinion et à petit tirage est indispensable. Elle l’est d’autant plus que, dans une société qui a tendance à rejeter l’humain, elle défend la reconnaissance de l’humain et la recherche de sa satisfaction.

Aujourd’hui, le seul capital sur lequel peut compter « Liberté Hebdo » est précisément le capital humain. Raison de plus pour lui venir en aide et le soutenir.
Comme l’écrit l’historien de la presse Christian Delporte, « la presse d’opinion est née dans l’engagement pour éclairer le citoyen ». C’est ce que qu’essaie de faire l’hebdomadaire nordiste en participant au débat d’idées, en relatant les luttes sociales de la région et en commentant les grandes questions de société.


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE