Ces sites qui vous aident à démasquer les fake news

, par communication@clubdelapressenpdc.fr

Pour lutter contre les fausses informations et les rumeurs, les médias ont mis en place une série de plateformes pour le grand public. De l’AFP au journal Le Monde en passant par France Télévision, Libération ou 20 minutes.

Plusieurs sites internet sont spécialisés dans la lutte contre les fausses informations, les rumeurs et les légendes urbaines. Le site AFP Factuel se donne pour mission de diffuser des conclusions vérifiées sur des fausses informations diffusées via les réseaux sociaux, des articles de presse, des vidéos ou des déclarations.

Créée dès 2000, la plateforme collaborative Hoaxbuster est destinée à limiter la propagation des canulars informatiques et des légendes urbaines et à confirmer le sérieux de certaines informations surprenantes. Chez le blog les Décodeurs du journal Le Monde, créé en 2014, l’actualité est décryptée par une dizaine de journalistes et un moteur de recherche "le Décodex", créé en 2017, a été mis en place pour servir d’outil d’évaluation de la fiabilité des sources d’information.

Une plateforme du service public

De son côté, France info a également sa rubrique anti-fake news baptisée Vrai ou fake. Celle-ci rassemble des contenus produits par Arte, l’Institut national de l’audiovisuel, France Médias Monde, France Télévisions, Radio France et TV5 Monde. Elle accueille également les contenus des rubriques "Le vrai du faux", "Vrai ou fake" et "L’instant détox" (France Info), "L’Oeil du 20 heures" et "Faux et usage de faux" (France 2), "Les Observateurs" et "Contre-faits" (France 24), "Data culte" et "Retour vers l’Info" (produits par l’INA) ou encore "Désintox" (Arte, Libération et 2P2L).

Pour sa part, la plateforme Check news du journal Libération, créée en septembre 2017, est un service de "journalisme à la demande", où ce sont les lecteurs qui posent des questions auxquelles l’équipe répond. Enfin Fake off de la rédaction de 20 Minutes vérifie et décrypte également les faits afin de lutter contre les infox en lien avec Facebook.

M.P


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE



Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour une période de trois à quatre mois un.e stagiaire en communication


MISSION COMMUNICATION
Rédaction de communiqué et dossier de presse et contenu du site Internet
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des conférences de presse et autres rencontres à l’initiative du Club de la presse
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux
Participation à l’organisation des événements de l’association ( concours, expositions etc)