Charlie-berté : libérons l’information !

Dans un communiqué titré « Charlie-berté : libérons l’information ! » les syndicats de journalistes Snj, Snj-cgt, Cfdt :journalistes, « saluent les quelque quatre millions de citoyens qui ont participé aux marches et rassemblements » du week-end dernier « en hommage aux 17 victimes tombées sous les balles des fanatiques, ennemis de la liberté. Nos confrères de Charlie Hebdo ont été touchés par cet énorme sursaut populaire », se félicitent les syndicats, qui appellent à cesser « partout les entraves au droit des journalistes de pouvoir critiquer, moquer, pratiquer l’humour en dégoupillant les mines de crayon ; et d’être plus que jamais le poil à gratter contre tous les intégristes, obscurantistes, ennemis de la liberté d’expression, racistes et xénophobes de tout acabit ».

Le Snj, le Snj-cgt, la Cfdt :journalistes se déclarent « interloqués par la présence dans la marche parisienne » de certains dirigeants connus pour leurs atteintes à la liberté de la presse, quand 118 journalistes et personnels des médias ont trouvé la mort en 2014, quand des journalistes yéménites et tunisiens figurent parmi les premières victimes de l’année 2015.

En France enfin, ils considèrent enfin que, « le combat contre lʼintolérance réside dans lʼéducation, lʼexercice du sens critique, mais aussi la bonne santé de tous les médias, même les plus libertaires, et les journaux à faibles revenus publicitaires. Aussi faut-il enfin faire vivre le pluralisme de lʼinformation face aux concentrations et poser urgemment et concrètement la question des aides à la presse, afin quʼelles répondent vraiment aux nécessités des citoyens : une information de qualité ».

Voir le communiqué de presse


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE