Coronavirus : les articles gratuits et les newsletters quotidiennes en vogue

, par communication@clubdelapressenpdc.fr

Les médias multiplient les initiatives en ligne pour faire face à la crise du coronavirus, tels que des articles gratuits pour fidéliser et informer les internautes ou encore des newsletters quotidiennes pour faire face aux breaking news.

Face à la crise du coronavirus, les médias multiplient les initiatives en mettant gratuitement à disposition des lecteurs des articles normalement réservés aux abonnés. Une façon également de fidéliser un futur lectorat d’abonnés potentiels. Le journal Le Monde a ainsi pris l’initiative de mettre à disposition des internautes de nombreux articles en libre accès afin de : répondre aux questions de ses lecteurs, de faciliter leurs décisions dans leurs vies personnelles et professionnelles, de lutter contre les fausses nouvelles et les rumeurs ou de montrer son engagement en faveur de l’intérêt général. Ainsi, un espace tout en haut de sa page d’accueil liste par exemple les 5 articles sur le coronavirus les plus importants en termes de santé publique.

De son côté, le Journal des entreprises a lui décidé de mettre la totalité de son site en accès libre pour aider les entreprises à savoir « comment les entreprises font face à la crise du coronavirus ? ». D’autres médias proposent également des offres commerciales, comme l’agence espagnole EFE qui offre l’accès à son contenu relatif au coronavirus à tout client de l’un de ses produits. Quant à l’éditeur de presse jeunesse français Playbac (Mon quotidien, L’Actu), il offre pour sa part quinze jours d’abonnement « aux 7-17 ans bloqués chez eux ».

Newsletters contre breaking news

Outre ces contenus gratuits, le Washington Post ou Bloomberg proposent également une newsletter quotidienne sur le coronavirus pour aider leurs lecteurs à mieux s’y retrouver dans le flux de l’information et de breaking news quotidiennes. Envoyées chaque jour à heure fixe, ces newsletters évoquent notamment les développements incontournables des dernières 24 heures, les derniers bilans officiels ou encore des conseils pratiques.

Aux États-Unis et au Royaume-Uni, ce phénomène de newsletters quotidiennes gratuites s’est multiplié début mars, avec notamment « Coronavirus Briefing » du New York Times, « To Your Health : Coronavirus » du Washington Post, « Coronavirus : Fact vs Fiction » de CNN, « Coronavirus Watch » de USA Today, « Coronavirus Today » du Los Angeles Times ou encore « Coronavirus Daily Updates » de Politico.

M.P


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE