Les entreprises nordistes d’énergie garantissent leur fonctionnement

, par communication@clubdelapressenpdc.fr

Les entreprises nordistes d’énergie, telles que EDF Hauts-de-France, Enedis ou le Réseau de transport d’électricité (RTE), ont pris des mesures dans le cadre de la crise du Covid-19.

EDF

EDF Hauts-de-France a mis en place une série de mesures dans la cadre de la crise sanitaire. En tant qu’Opérateur d’Importance Vitale (OIV), la priorité d’EDF est de préserver la santé de ses salariés et de ses prestataires tout en garantissant la fourniture d’énergie vers les clients en toute sûreté et sécurité.

« Toutes les personnes dont les missions peuvent être réalisées à distance, travaillent depuis leur domicile en télétravail. Les activités essentielles définies dans le cadre des Plans d’activité de Continuité (PCA) et nécessitant la présence physique des salariés sont assurées dans la durée », indique Delphine Watiez, porte-parole d’EDF Hauts-de-France

Pour les sites de production comme le CNPE (Centre Nucléaire de Production d’Électricite) de Gravelines, il s’agit des activités en lien avec la sûreté, la sécurité des installations, le suivi de l’environnement et bien sûr la continuité de la production se poursuit. Enfin, EDF applique les recommandations du Président de la République de prolonger la trêve hivernale de deux mois (jusqu’au 1er juin 2020). Ce qui signifie, pour tous les clients, qu’aucune coupure d’énergie et aucune résiliation pour non-paiement n’aura lieu et, pour les clients bénéficiant d’aides sociales (chèque énergie, aide Fond Solidarité Logement ou autres telles que CAF, Secours Populaire, etc.), qu’aucune réduction de puissance ne peut être appliquée.

Enedis

Dans le contexte de la crise du coronavirus, le réseau d’électricité Enedis Nord-Pas-de-Calais suit de très près l’évolution de l’épidémie du Covid-19 et est en lien permanent avec les pouvoirs publics. Dès le début de l’évolution de l’épidémie, Enedis a mis en place un dispositif de coordination renforcé pour assurer la remontée d’informations sur la situation dans les zones concernées et mettre en place les actions nécessaires.

« Depuis le 1er mars, une cellule de crise spécifique au sein de l’entreprise a été déclenchée afin de prendre rapidement les mesures nécessaires, indique Aurélie Carpentier, porte-parole d’Enedis Nord-Pas-de-Calais. Notre mission de distribution d’électricité nous amène à intervenir sur l’ensemble du territoire chez nos clients. Enedis en tant qu’opérateur de services essentiels, se prépare à assurer la continuité de son activité pour s’adapter aux consignes évolutives des pouvoirs publics. »

Enedis a déclenché, en lien avec les décisions gouvernementales, le Plan de Continuité d’Activité qui vise à assurer la fonction de distribution tout en assurant la santé des salariés et des populations à leur contact en limitant une éventuelle contagion lors des interventions aux domiciles des clients, maintenir la sécurité des installations et conserver le lien avec tous les clients.

Le Réseau de transport d’électricité (RTE)

Le Réseau de transport d’électricité (RTE) déclare assurer l’équilibre entre production et consommation en temps réel afin d’assurer la continuité de l’alimentation électrique. Les exportations d’électricité vers les pays voisins se poursuivent également, à un niveau élevé.

En effet, les mesures prises par le gouvernement français pour lutter contre la propagation du virus impactent les habitudes de consommation d’électricité des Français. La consommation d’électricité française est, depuis la mise en place des mesures de confinement, 15% inférieure en moyenne au niveau habituellement constaté au mois de mars. Cette baisse est principalement due à la baisse de l’activité économique : fermeture des commerces non essentiels (restaurants, cinémas, magasins …) et ralentissement de l’activité dans le secteur industriel.

Avec la mise en place des mesures de confinement, les rythmes de consommation des Français évoluent également durant la journée. Habituellement, la consommation d’électricité atteint son plus haut niveau aux alentours de 8h, lorsque les Français débutent leur journée et que les industries et les entreprises démarrent leurs activités. Dorénavant, cette consommation reste élevée jusqu’à la pause méridienne.

M.P


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE