Décès du photojournaliste Olivier Voisin en Syrie (25 février 2013)

Originaire de Corée du Sud, le photographe français Olivier Voisin est décédé dimanche dernier à l’hôpital international d’Antakya, en Turquie, après avoir été grièvement blessé dans les environs de Hama, en Syrie, touché par des éclats d’obus.

C’est au cours d’un voyage dans son pays d’origine en 2009 qu’il décide de devenir photographe de presse. Il s’envolera en Tunisie, en Lybie, en Haïti, puis en Syrie où, peu à peu, il suivra le conflit de façon quasi permanente. Pigiste, son travail est reconnu, même s’il est toujours aussi mal rétribué. L’Express, le Monde, Libération, The Guardian ou l’AFP publieront ses photos.

Devinant que la guerre en Syrie va durer, il pense quitter son appartement parisien et s’installer à Antakya. Quelques jours avant sa mort, il écrit à une amie journaliste : « Aucune autre drogue sera aussi puissante que l’adrénaline qui d’un coup fait jaillir en nous des sensations incroyables, notamment celle de vouloir vivre ».


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE



Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour la rentrée pour une période de deux mois un.e stagiaire en communication


MISSION COMMUNICATION
Rédaction de communiqué et dossier de presse
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des conférences de presse
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux
Participation à l’organisation des événements et expositions