Télévision : le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) pointe du doigt le manque de diversité

, par communication@clubdelapressenpdc.fr

Dans son dernier baromètre annuel destiné à mesurer la diversité de la télévision française, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) pointe du doigt les lacunes persistantes en matière de représentation réelle de la société française, notamment des personnes perçues comme « non-blanches » et la faible représentation des « territoires » dans les programmes télévisés.

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a publié le 29 septembre son dernier baromètre annuel destiné à mesurer la diversité de la télévision française. Ce rapport met en lumière des lacunes persistantes en matière de représentation réelle de la société française.

Ces décalages persistent entre la réalité de la société et sa représentation à la télévision quel que soit le critère appréhendé (origine, sexe, catégorie socioprofessionnelle, handicap, âge, situation de précarité ou lieu de résidence), avec un accent particulier auprès des personnes perçues comme « non-blanches » et des « territoires » dans les programmes télévisés, malgré la mobilisation des Gilets jaunes.

« Il n’est pas acceptable qu’une partie de la population française soit invisible sur nos antennes. La représentation de cette diversité n’est pas une oeuvre de charité, c’est un devoir moral, politique et social », a déclaré Carole Bienaimé-Besse, conseillère du CSA en charge des questions de diversité.

M.P


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE