Du bruit pour la liberté de la presse

Une soixantaine de personnes ont répondu, mercredi 6 novembre, à l’appel du Club de la presse Nord-Pas de Calais et bravé la pluie pour faire du bruit, en hommage à Ghislaine Dupont et Claude Verlon, journalistes à RFI, tués au Mali et en soutien à Didier François, Edouard Elias, Nicolas Hénin et Pierre Torrès, journalistes otages en Syrie.

Citoyens, journalistes, syndicalistes et élus ont donné de la voix, tapé des mains, tambouriné pour briser le silence... La minute de bruit a été lancée par Mathieu Hébert, président du Club de la presse et Karen Lajon, porte parole du comité de soutien national aux journalistes otages en Syrie (otagesensyrie.org). Christian Bremilts, administrateur du Club de la presse, a également lu quelques extraits d’une lettre de Domenico Quirico, journaliste italien otage durant cinq mois en Syrie, racontant les conditions effroyables de sa détention.

De nombreuses personnalités ont participé à la manifestation et marqué leur soutien aux journalistes : Patrick Kanner (PS), président du Conseil général du Nord, Pierre de Saintignon (PS), premier adjoint de la Ville de Lille, Gilles Pargneaux (PS), député européen, Frédéric Marchand (PS), maire d’Hellemmes, Lise Daleux (EELV), Joseph Demeulemeester (PCF Lille), Dalila Dendouga, adjointe au maire de Lille en charge de la lutte contre les discriminations...

Les médias régionaux étaient également bien représentés. On a noté la présence des journalistes de Mona fm, Metropolys, Contact la radio, Europe 1, RTL, Chérie Fm, Grand Lille tv, Wéo, France3 Nord-Pas de Calais, M6, la Voix du Nord, Liberté Hebdo, Croix du Nord, Eco121, des étudiants de l’ESJ...


Extrait du discours de Patrick Kanner...


Extrait du discours de Christian Bremilts...


Extrait du discours de Philippe Allienne...

60 personnes ont fait du bruit pour les otages
Karen Lajon, porte parole du comité de soutien national aux journalistes otages en Syrie
Lors de la manifestation de soutien aux journalistes otages en Syrie organisée par le Club le 6 novembre 2013, Patrick Kanner, président du Conseil général du Nord a souligné l’importance des journalistes pour la démocratie
Philippe Allienne, administrateur du Club de la presse Nord - Pas de Calais
Christian Bremilts, administrateur du Club de la presse, pendant la minute de bruit
Le président du Club de la presse, Mathieu Hébert, interviewé par un collegue de l’otage Didier François
Nicolas Leroy, journaliste à Chérie FM et ancien administrateur du Club

 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE