Facebook News : le réseau social tente d’apaiser ses relations tendues avec les médias

, par communication@clubdelapressenpdc.fr

Après le refus de Facebook et Google en 2019 de respecter le "droit voisin", un droit d’auteur destiné aux médias par l’Union européenne, Facebook a décidé de rémunérer les médias sélectionnés dans son nouveau "Facebook News", un agrégateur de contenus disponible dans quelques mois en France qui sépare les articles de presse du reste des publications. Echaudés par les précédents contentieux, les médias restent dubitatifs en attendant de pouvoir s’entendre sur la rémunération annoncée.

Depuis plusieurs années, les médias dénoncent l’utilisation gratuite de leurs contenus par les grands agrégateurs de contenus, tels que Facebook et Google, et ainsi de voir une partie de leur audience détournée de leur site et donc de leurs revenus publicitaires. Malgré l’entrée en vigueur de la loi sur les droits voisins en France, les deux géants d’Internet avaient refusé conjointement, en 2019, de rémunérer les médias, arguant de la visibilité qu’ils leur apportent.

Créé au bénéfice des éditeurs de presse et agences de presse par une directive européenne, le droit voisin fonctionne sur le mode du droit d’auteur en permettant aux éditeurs de négocier avec les géants du numérique une rémunération pour la réutilisation de leurs contenus sur la Toile.

Face au refus de Google de toute négociation, le Syndicat des éditeurs de la presse magazine et l’Alliance de la presse d’information générale avaient attaqué en 2019 le moteur de recherche devant l’Autorité de la concurrence pour abus de position dominante. Pour ne pas entrer en conflit ouvert et se confronter frontalement à l’Union européenne, à l’occasion de la sortie de son nouveau "Facebook News" en France dans quelques mois, le géant des réseaux sociaux s’est engagé à rémunérer les médias faisant partie de leur sélection d’articles.

Les médias échaudés par les refus de 2019

A l’instar de Google News et d’Apple News, Facebook News est un agrégateur de contenus disponible directement depuis l’application du réseau social qui sépare les articles de presse du reste des publications dans un onglet "actualités" en proposant une sélection d’articles issus de nombreux médias, avec bien sûr un algorithme personnalisant l’information en fonction du lecteur.

Malgré l’annonce de la vice-présidente de Facebook chargée des partenariats à l’international de "payer les publications pour nous assurer que leur contenu soit disponible sur la nouvelle section", les médias restent dubitatifs sur le montant qui sera proposé, échaudés par le conflit ouvert avec Google et le refus de négocier par Facebook de 2019.

A l’instar de Gabriel d’Harcourt, directeur de publication de La Voix du Nord, qui a déclaré : "Doucement sur la ’bonne nouvelle’. Le tout est de s’entendre sur la rémunération en question. Aujourd’hui plus que jamais, les contenus de la presse de qualité ont une valeur forte. Ceux-ci doivent être payés à leur juste valeur".

M.P


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE



Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour une période de six mois un.e stagiaire en communication


MISSION COMMUNICATION
Rédaction de communiqué et dossier de presse et contenu du site Internet
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des conférences de presse et autres rencontres à l’initiative du Club de la presse
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux
Participation à l’organisation des événements de l’association ( concours, expositions etc)

COMPETENCES REQUISES.
Style dynamique - Esprit créatif
Réactivité
Aisance et qualité rédactionnelle
Aisance avec les techniques de conception-rédaction et montage vidéo

Date : début avril 2021
Stage : conventionné

CV et lettre de motivation à adresser à
Faouzia Allienne