Grâce au Club de la presse, la Semaine de la Presse à l’école, c’est toute l’année

Le Club de la Presse Nord-Pas de Calais s’associe à la 23e Semaine de la presse et des médias à l’école, dont le thème est « Des images pour informer ».

Marc de Langie, vice-président du Club de la Presse, en charge de l’opération « Presse à l’école », qui se déroule toute l’année, échange avec Frédérique Bachimont, professeur de français au collège Jean Jaurès d’Etaples-sur-Mer.

Rencontres avec des journalistes, rédaction de journaux papier ou en ligne, visite de plateaux télé, d’imprimerie ou de studios, comme tous les ans, la Semaine de la presse et des médias à l’école s’annonce chargée. Cette édition se déroule cette année du 19 au 24 mars autour du thème « Des images pour informer ».
« Traditionnellement, c’est une semaine charnière » dans les relations entre le monde de l’éducation et les médias, explique Marie Bétaucourt, qui coordonne de nombreux projets en ce sens au Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information ( Clemi ) de Lille.

Professeurs « passionnés »

Ces opérations, qui dépassent aussi le cadre de la Semaine de la presse, reposent sur l’engagement volontaire de professeurs « passionnés », selon Marie Bétaucourt. Ces derniers s’avouent eux-mêmes parfois dépassés par l’enthousiasme plus grand de leurs élèves. « Quand les élèves sont lancés, qu’ils se sont répartis le travail, nous n’avons plus notre mot à dire », se félicite Isabelle Délot, professeur d’éducation physique et sportive (EPS). Avec un professeur de français et un professeur de technologie, elle a accompagné des élèves du collège Jean Jaurès d’Etaples-sur-Mer auprès de joueurs de tennis, lors d’une compétition internationale au Touquet, ou auprès de danseurs du ballet de Lorraine. « Nous avons mené des interviews en français, mais aussi en espagnol et en anglais. On travaillait dans une ambiance parfois tendue : il fallait tenir le rythme d’un journal par jour pendant quatre jours. A notre tour, nous avons été interviewés par la Voix du Nord, le Journal de Montreuil et sur France 3 », rapporte Rémi, un collégien impliqué dans ce projet mené sur trois années scolaires avec vingt-six élèves.

Des élèves du collège Jean Jaurès, d’Etaples-sur-Mer, et du lycée Jean Prouvé, de Lomme, près de Lille, participaient au lancement de la Semaine de la Presse à l’Ecole, le 16 mars au CRDP, à Lille.

« Une autre approche du savoir »

« Réaliser un entretien, préparer un programme, c’est une autre approche du savoir », estime Jeannine, professeur retraitée, toujours impliquée dans une émission de lycéens, sur RPL (Lambersart, 99.9 FM), avec des élèves du lycée Jean prouvé de Lomme, près de Lille.

Cette année, les participants à la Semaine de la presse sont invités à travailler sur le thème : « Des images pour informer ». « Les images construisent l’actualité. Il s’agit d’interroger leur place, examiner leurs sources, déterminer leur genre », indique le bulletin officiel de l’Education nationale.

Rassim, comme neuf autres jeunes du Nord-Pas de Calais, participe au Jury Jeunes du Figra, au Touquet, une initiative soutenue par le Conseil régional.

« Il est essentiel de savoir lire, parfois entre les lignes, pour se faire une opinion », a déclaré Marie-Jeanne Philippe, recteur de l’académie de Lille, lors du lancement de la Semaine de la Presse, devant des collégiens et lycéens réunis à Lille, le 16 mars. « Il s’agit de ne pas donner qu’un seul aspect des choses », a-t-elle ajouté à l’attention des jeunes dont certains « auront peut-être envie de faire ce beau métier ».

Affuter « un œil critique », « échanger des idées », c’est ce qui a motivé les lycéens et apprentis qui ont été sélectionnés pour devenir membres du jury jeunes du Figra, le festival du grand reportage et du document d’actualité (www.figra.fr), qui se déroule au Tourquet du 21 au 25 mars et qui s’adresse aussi au public scolaire.

La Semaine de la Presse s’achèvera le 24 mars. Pour le Club de la Presse, l’opération dure toute l’année. Le Club a en effet engagé un partenariat avec le Clemi, la fondation Varenne et avec des enseignants et des établissements de toute l’académie, pour des interventions ponctuelles ou pour des travaux de plus longue haleine : réalisation de journaux scolaires, présentation des métiers du journalisme… Les écoliers d’aujourd’hui sont les citoyens de demain.

Mathieu Hébert
Photos Gérard Rouy

Marie-Jeanne Philippe, recteur de l’académie de Lille, au micro, devant Marie Bétaucourt, du Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information (Clemi), chargé de l’éducation aux médias à l’école, et Thierry Beley, directeur du Centre régional de documentation pédagogique, vendredi 16 mars à Lille, à la veille du lancement de la 23e Semaine de la Presse à l’Ecole.

Médias et habitants des quartiers populaires : une expo inédite au CRDP à Lille

« Banlieues », « zones sensibles », parce que les habitants des quartiers populaires ne se reconnaissent pas des ce que les médias disent d’eux, Noémie Coppin, Stéphane Gravier et Ettore Malanca sont allés à leur rencontre avec stylo, micro et appareil photo. Educateur ou infirmière, ils vivent et travaillent dans ces quartiers et témoignent devant les trois journalistes de la réalité de leur vie. « La conclusion, qui est vraie dans le Nord-Pas de Calais, en France et en Europe, est que ces habitants portent une parole politique », explique la journaliste Noémie Coppin : « le traitement médiatique des quartiers populaires est représentatif de la politique de la Ville. Les habitants se sentent délaissés. Ils aspirent à l’égalité ».

Le sujet est difficilement illustrable. Comment montrer le lien social ? « Le texte ne va pas sans le son et l’image », explique Stéphane Gravier, journaliste radio à l’origine du projet. Ettore Malanca, qui, « comme tous les photographes, préfère que les photos parlent à (sas) place », a tiré de ces rencontres une série de portraits en noir et blanc, dans l’intérieur des familles, dans le métro, au pied des immeubles…

Ettore Malanca, Noémie Coppin et Stéphane Gravier, auteurs de l’exposition « Les habitants parlent aux médias » (Photo Gérard Rouy)

Ce travail, baptisé AgoraMiroir(s) et engagé depuis 2010, a été réalisé essentiellement dans le Nord-Pas de Calais, avec le soutien d’Agora FM, une radio associative de Grasse, et de l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (Acsé).

L’exposition est visible au Centre régional de documentation pédagogique (CRDP), 31 rue Pierre Legrand à Lille (Fives), jusqu’au 29 mars, de 8h30 à 17h30. On peut retrouver tous les témoignages sur le site internet du projet : www.agoramiroir.com. L’exposition sera complétée de nouveaux témoignages ce printemps. Une version finale de cette exposition sera montrée au cours de l’année en partenariat avec le Club de la Presse.

MH


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE