Influenceurs et réseaux sociaux ou comment le gouvernement part à la conquête des jeunes

, par communication@clubdelapressenpdc.fr

Macron sur TikTok, Gabriel Attal sur Twitch, défi lancé aux youtubeurs McFly et Carlito… le gouvernement multiplie les opérations de communication en compagnie de stars des réseaux sociaux. Entre agacement et réactions plus ou moins positives face à cette nouvelle stratégie, les avis sont partagés.

Alors que Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, débattait sur Twitch de la situation sanitaire avec 5 influenceurs le 24 février, le gouvernement adopte une stratégie qui semble vouloir attirer la jeunesse à l’approche des présidentielles, tout en délivrant des messages face à la crise. Le défi lancé par Emmanuel Macron à McFly et Carlito a ainsi fait 10 millions de vues en à peine trois jours. Leur vidéo « Je me souviens », devait appeler à respecter les gestes barrières. En contrepartie, Macron proposait une rencontre à l’Élysée pour un « concours d’anecdotes », leur spécialité.

Invité sur la chaîne de Samuel Étienne, Jean Castex est venu quant à lui répondre aux questions des internautes. Sans réellement convaincre… Si la conversation a réuni jusqu’à 85 000 personnes connectées, battant ainsi le record de la rencontre avec François Hollande, le live n’a pas duré aussi longtemps qu’avec l’ancien président : seulement 1 heures 30 contre près de 3 heures

La mise en place de cette communication a commencé le 28 octobre 2020, à l’annonce du deuxième confinement. Le porte-parole du gouvernement se prête alors régulièrement au jeu des influenceurs et répond aux questions sur le Covid-19.
Le gouvernement va encore plus loin en lançant une émission sur Twitch. « Sans filtre » qui sera retransmise en direct tous les mois. Gabriel Attal, entouré de six jeunes, dont des influenceurs, débriefera le Conseil des ministres.

Des voix se lèvent contre une représentation jugée tronquée de la réalité

Derrière cet exercice visant pour les jeunes à « interpeller le gouvernement sur des sujets qui touchent leur communauté », selon Gabriel Attal, se cache cependant une volonté politique. Pour McFly et Carlito, il est évident que cette stratégie vise un public jeune en vue des élections : «  Évidemment que c’est politique, évidemment que c’est malin. Il fait pas ça juste pour nous faire plaisir, il y a les élections dans un an  », expliquent-ils dans une vidéo. « Évidemment que Gabriel Attal ne m’a pas contactée pour mes beaux yeux », abonde l’influenceuse Emma CakeCup (1,44 million d’abonnés sur YouTube), qui a participé à une discussion sur Instagram.

Certains internautes, et notamment des étudiants ont vivement réagi à l’émission « Sans filtre » du 24 février dernier. Les critiques se sont vite accumulées sur Twitter avec le hashtag #etudiantspasinfluenceurs. Beaucoup d’internautes et d’étudiants questionnent la représentativité et la légitimité des invités. Le 27 février, plus de 60 000 tweets avaient été publiés sous cette bannière.
Depuis le début de l’épidémie, les étudiants français, privés de contacts sociaux et de revenus liés à la perte de leur petit boulot en parallèle de leur scolarité, ne se sentent ni écoutés ni représentés par la ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal et le gouvernement en général. « Précarité, solitude, suicide, dépression... Je n’ai rien contre ces influenceurs mais je trouve ça ridicule de ne pas laisser la parole aux personnes concernées. CES influenceurs ne REPRÉSENTENT PAS les étudiants  », a avancé un internaute.

Reste à savoir si cette stratégie inspirée des États-Unis aura un impact sur la notoriété du gouvernement Macron.


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE



Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour une période de six mois un.e stagiaire en communication


MISSION COMMUNICATION
Rédaction de communiqué et dossier de presse et contenu du site Internet
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des conférences de presse et autres rencontres à l’initiative du Club de la presse
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux
Participation à l’organisation des événements de l’association ( concours, expositions etc)

COMPETENCES REQUISES.
Style dynamique - Esprit créatif
Réactivité
Aisance et qualité rédactionnelle
Aisance avec les techniques de conception-rédaction et montage vidéo

Date : début avril 2021
Stage : conventionné

CV et lettre de motivation à adresser à
Faouzia Allienne