La fougue et la passion du journalisme

, par Faouzia

Cette dix-septième édition des Grands-Prix du Club de la presse (découvrez le palmarès dans cet article) est révélatrice de l’évolution des métiers du journalisme et de la communication. En 2002, nous avions voulu porter un regard particulier sur les jeunes journalistes et les jeunes professionnels de la communication. Nous voulions donner un coup de pouce, un signe d’encouragement, aux générations de moins de trente ans, c’est-à-dire à l’avenir de nos professions. Nous avions bien conscience des difficultés auxquelles elles étaient confrontées. Aujourd’hui, ces générations nous sont d’un grand secours pour nous aider à faire évoluer ces prix et le sens que nous voulons leur donner.

La structure des rédactions a énormément changé, l’organisation des métiers a considérablement évolué. Les exigences du public ne sont plus les mêmes. La méfiance, pour ne pas écrire la défiance, à l’égard des médias et des journalistes est pratiquement devenue la règle. Mais pendant que les rédactions se réinventent, comme l’explique fort bien l’observateur des médias Jean-Marie Charon, elles travaillent avec des effectifs toujours plus réduits. Les derniers travaux des Assises du journalisme montrent que les détenteurs de la carte de journaliste n’étaient plus que 35 000 en 2017 pour plus de 37 000 en 2009. La tendance est mondiale. Aux Etats-Unis, le nombre de journalistes professionnels a chuté de 30% durant la décennie 2000.

En France, la part des journalistes travaillant à la pige dépasse les 22%. Pour les journalistes « en poste », la règle du CDD se répand de plus en plus. D’une façon générale, les emplois du temps explosent. Pourtant, et pour reprendre les termes de Jean-Marie Charon dans son récent essai « Rédactions en invention » (Uppr – 2018), « la fougue et la passion », chez les jeunes et les moins jeunes, ne faiblit pas. Elle trouve une nouvelle voie dans l’édition numérique.

Les Grand Prix que nous présentons cette année illustrent en effet ces évolutions. Le web-doc passionne les jeunes sans pour autant laisser l’information locale sur le côté de la route. En même temps, toutes générations confondues, le reportage et l’enquête ont le vent en poupe. On croyait à tort ces deux derniers genres révolus ou en voie de disparition. Il aura fallu l’arrivée de nouveaux médias papier ou numériques pour rappeler leur nécessité et montrer à quel point le public en a besoin. La presse régionale n’est pas en reste. Ces prix le soulignent avec bonheur.

L’édition 2018 intervient dans un contexte à la fois lourd et passionnant. La crise sociale, politique et climatique que nous vivons ouvre le théâtre à une haine contre les journalistes, à une floraison de fake-news, à un choix du public (d’un public) vers les réseaux sociaux et des blogs de qualité informative incertaine. Là encore, le coup de projecteur que nous dirigeons sur la qualité des travaux journalistiques trouve tout son intérêt. Plus que jamais, le rôle des journalistes de terrain mérite d’être salué, tant il est indispensable pour comprendre et faire comprendre un monde de plus en plus complexe.

Toutes nos félicitations aux lauréates et lauréats de cette cuvée 2018.

Philippe ALLIENNE
Président du Club de la presse Hauts-de-France
Président de la Fédération des Press Club Européens

Philippe Allienne, président du Club de la presse Hauts-de-France lance la cérémonie de la 17ème édition des Grands prix du Club de la presse
Antoine Bouilhol, Directeur de l’Hôtel Louvre Lens – Esprit de France fraichement inauguré à Lens, qui recevait la cérémonie, souhaite la bienvenue aux invités du Club
Naoufel Elkhaouafi lauréat du Grand prix du jeune journaliste Web/Doc et Luc Hossepied, animateur de la soirée
Bruno Vouters, ancien journaliste de la Voix du Nord est venu présenter son livre " Hauts-de-France le voyage" et des années d’expérience en journalisme dans la région devant l’oeil attentif de Naoufel Elkhaouafi et Luc Hossepied
Dominique Goubelle, dessinateur de presse pour la Charente libre reçoit le Grand prix du dessin de presse de la part de Valentine Noury responsable influence et média de Heineken Entreprise
Marianne Mas, journaliste reporter à France 2, lauréate du Grand prix du reportage sponsorisé par la Banque Populaire du Nord
Valentine Noury, responsable influence et média de Heineken Entreprise, remet le Grand prix de l’enquête à Morgane Baghlali-Serres et Charles-Olivier Bourgeot, journalistes à la Voix du Nord
Jean Duprey, Président du festival international "Harpes en Avesnois", est venu présenter le programme de la 25 édition du festival qui aura lieu en février/mars 2019

 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE



Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour la rentrée pour une période de deux mois un.e stagiaire en communication


MISSION COMMUNICATION
Rédaction de communiqué et dossier de presse
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des conférences de presse
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux
Participation à l’organisation des événements et expositions