La Marseillaise placée en liquidation judiciaire

, par communication@clubdelapressenpdc.fr

Subissant les conséquences du confinement, le quotidien régional a trois mois pour trouver un éventuel repreneur.

Durement touché par le confinement, le quotidien régional La Marseillaise a été placé en liquidation judiciaire. Cette procédure lui laisse trois mois pour trouver un éventuel repreneur. "Pendant trois mois, les emplois sont protégés, la parution du journal et l’ensemble des activités du journal sont préservées dans l’attente d’un éventuel repreneur", a déclaré le président des éditions des Fédérés, Jean-Marc Béhar.

Les éditions avaient réussi à retrouver l’équilibre, avec un déficit qui est passé de 1,2 million d’euros en 2018 à 55.000 euros en 2019, avec notamment un nombre de lecteurs en hausse de 15%. Le journal a déjà été placé en redressement judiciaire en 2014 et en 2016 et vu ses effectifs réduits à une cinquantaine d’employés quand elle en comptait plus de 200 en 2014.

M.P


 

 
août 2020 :

Rien pour ce mois

juillet 2020 | septembre 2020


 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE