« La Voix du Nord » redevient belge - La Lettre du Club n°69 - septembre 2005

Le quotidien lillois vit son quatrième rachat depuis sept ans.

Ouf, ce ne sera pas Candover ! Voilà, à peine caricaturée, la réaction de nombreux observateurs après l’annonce, fin août, du rachat du groupe Voix du Nord par le groupe belge Rossel. Le fonds d’investissement anglais Candover faisait encore, il y a peu, figure de favori dans le rachat du pôle Nord de la Socpresse. Les exigences de rendement de ce type d’entreprise (autour de 15%) avaient en effet de quoi inquiéter. Rossel aurait-il été aussi bien reçu si Candover n’avait pas effrayé à ce point ? Quoi qu’il en soit, Dassault, qui cherche depuis le rachat de la Socpresse à se débarrasser des titres de PQR, n’a visiblement pas trouvé intéressante l’offre de Candover. Reste à savoir si ce coup de théâtre met réellement fin à l’histoire, qui a connu beaucoup de rebondissements. Tout en refusant de « signer un chèque en blanc », plusieurs représentants syndicaux du groupe Voix du Nord ont fait part de leur satisfaction d’être repris par un groupe de presse. Le soulagement se lisait en effet dans le communiqué diffusé par les représentants du personnel, à l’issue du comité d’entreprise extraordinaire de La Voix, le 30 août. Mais le texte insistait également sur l’importance que les promesses faites par Rossel (et elles sont nombreuses) soient tenues. En particulier concernant les investissements à l’imprimerie et la refonte de La Voix du Nord et de Nord Eclair. Les deux titres travaillent en effet à une nouvelle formule, de format tabloïd, qui doit voir le jour en mai prochain. Le projet est piloté par le cabinet parisien Rampazzo et Associés, qui a par ailleurs travaillé sur le nouveau quotidien Planète Amiens (lire page 6). Les axes de travail portent sur des éditions d’une soixantaine de pages, dont 16 en couleur, réparties au début et à la fin.
Rossel a également promis que les départs en clause de cession (dont l’ouverture est automatique au sein des rédactions en cas de rachat) seraient remplacés à 100%. Nul doute qu’au sein de l’entreprise on a scrupuleusement noté tous ces engagements.

Ludovic FINEZ


 

 
juillet 2021 :

juin 2021 | août 2021


 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE



Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour une période de six mois un.e stagiaire en communication


MISSION COMMUNICATION
Rédaction de communiqué et dossier de presse et contenu du site Internet
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des conférences de presse et autres rencontres à l’initiative du Club de la presse
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux
Participation à l’organisation des événements de l’association ( concours, expositions etc)

COMPETENCES REQUISES.
Style dynamique - Esprit créatif
Réactivité
Aisance et qualité rédactionnelle
Aisance avec les techniques de conception-rédaction et montage vidéo

Date : début septembre 2021
Stage : conventionné
Durée : 4 à 6 mois

CV et lettre de motivation à adresser à
Faouzia Allienne