Le 27 mai, invitons nos voisins ! - mai 2003

Le Club de la Presse a reçu Michel Delebarre, maire de Dunkerque et ancien ministre de la Ville, le 12 mai pour nous parler du prochain congrès lillois de l’Union sociale pour l’habitat qu’il préside. Il était accompagné d’Anastase Périfan, président-fondateur de l’opération « Immeubles en fête ».

Michel Delebarre est venu avec Paul-Louis Marty, délégué général de l’USH (Union sociale pour l’Habitat). L’USH tiendra son congrès national à Lille Grand Palais du 17 au 19 juin 2003, avec 3000 congressistes attendus. Après avoir rappelé l’importance du logement social en France et le fait que ce concept est né dans le Nord, il a délivré quelques chiffres clés. Le Nord - Pas de Calais est la quatrième région de France pour le nombre de logements locatifs proposés (310 000) aux quels s’ajoutent 200 000 logements proposés par les organismes de logements sociaux à l’accession à la propriété.
Mais ce parc vieillit. Du fait des restrictions budgétaires, 2003 verra moins de constructions nouvelles de logements sociaux que durant la triste année 1954 qui a vu l’avènement des communautés Emmaüs, après le bouleversant appel de l’Abbé Pierre.
Les prévisions du secteur sont des plus pessimistes. Hors les problèmes budgétaires, on assiste à une explosion des prix du foncier. Cependant, les organismes de bailleurs sociaux veulent toujours y croire. Ils s’investissent dans le logement durable. « Vivre en logement social, ce n’est pas vivre seul ! ». D4où le soutien apporté à l’opération Immeubles en fête.
Cette opération lancée en région parisienne en 1999 est devenue nationale en 2000. Elle envisage d’être européenne dès 2003. Si la Belgique s’y implique fortement, partout des citoyens s’organisent : à Madrid, Berlin ou Rome. Pour son jeune président, le développement durable est aussi l’apprentissage des populations à vivre ensemble. A ce titre, l’opération Immeubles en Fête est un outil de la politique de la Ville. Pourtant, elle est menacée. La loi Sarkozy interdit désormais les attroupements dans les halls d’escalier… Peut-être pourra-t-on l’organiser si les responsables des forces de l’ordre sont également invités à la fête par les habitants le 27 mai prochain…

Emmanuel Bayart

(Photo Victor Mahieu)


 

 
août 2020 :

Rien pour ce mois

juillet 2020 | septembre 2020


 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE