Le Club de la presse à l’école

Le club de la presse a participé à la semaine de la presse à l’école, du 21 au 26 mars, en répondant à plusieurs sollicitations de lycées et collèges de la région. D’autres rendez-vous sont prévus tout au long de l’année scolaire.

A Lens, notre confrère Pierre Pirierros (Liberté 62) a répondu à l’invitation du collège Jean Zay tandis que Nicolas Leclercq (La Sambre)expliquait le métier aux jeunes du collège Ernest Coutelle, à Maubeuge. Même les tout petits s’intéressent à la presse. Témoins : ceux de l’école maternelle Taine, à Villeneuve d’Ascq, qui ont écouté Gaëtane Deljurie. Parfois, les élèves font le chemin inverse en se rendant au Club de la presse. C’était le cas le 24 mars, autour de « notre » exposition consacrée à l’environnement

A Desvres, Ramzy Larkem, journaliste à Radio Transat FM, répondra le 2 mai aux questions des élèves du collège du Caraquet.. Il y rencontrera notamment les journalistes en herbe qui animent le cyberjournal de l’établissement.

Valentine Labbé échange avec le Monde

De gauche à droite : Philippe Allienne, Mathieu Despretz, Philippe Bernard, Thomas Boos

Le lycée Valentine Labbé a choisi de réunir un journaliste d’un quotidien national et un journaliste régional. Philippe Bernard, responsable des pages Afrique, au journal Le Monde, et Philippe Allienne, président du Club de la presse du Nord – Pas de Calais étaient invités sur le thème « Histoire, mémoire et médias ». Les élèves, qui avaient auparavant travaillé sur la guerre d’Algérie et les attentats du 11 septembre, se sont montrés très curieux sur le traitement de l’information internationale. « Pourquoi parle-t-on si peu de l’Afrique et de la Côte d’Ivoire ?  » a interrogé une lycéenne. Notre confrère du Monde a concédé qu’à la télévision, l’actualité du monde arabe, puis celle du Japon avaient pris le pas sur la crise ivoirienne. Mais, a-t-il tempéré, il ne faut pas se contenter de regarder les journaux télévisés. La presse écrite et internet demeurent un excellent vecteur pour suivre et analyser l’actualité au jour le jour.

Les dossiers dit « sensibles », la liberté de la presse, la place de la France dans le classement de Reporters sans frontière, ont été autant de questions sur lesquelles élèves et enseignants ont insisté. La lecture de la presse, la place des journaux gratuits et le rôle d’internet ont donné lieu à des échanges enrichissants. « Moi, dit une autre élève, je lis des journaux afin de compléter ce que j’apprends par mes frères. Cela me permet de discuter et d’argumenter au collège ».

Au-delà de la semaine de la presse à l’école, l’action du Club se poursuit tout au long de l’année. Un courrier a récemment été envoyé aux chefs d’établissement et aux documentalistes des collèges et lycées de la région afin de proposer des interventions thématiques. Les réponses qui sont d’ores et déjà parvenues sont très encourageantes. Par ailleurs, le Club est devenu un acteur important du prix Varennes, pour les journaux d’établissement du Nord – Pas de Calais. Le jury des prochains prix se réunira le 15 avril et les prix seront remis au club de la presse le 18 mai.

Jamais sans les profs !

L’implication personnelle des enseignants est indispensable à la réussite de la semaine de la presse à l’école. Au lycée Valentine Labbé de La Madeleine, c’est une véritable équipe qui s’est attelée à la tâche : trois professeurs d’histoire-géographie, Mathieu Despretz, Thomas Boos et Laurent Penin, un professeur de français Sandrine Legrand (photo) et la documentaliste Kaltoum Mahmoudi se sont mobilisés.

Avant la rencontre avec les journalistes, ils ont fait travaillé les élèves sur le thème de l’histoire et de la mémoire. Ils ont pris les exemple de la guerre d’Algérie et des attentats du 11 septembre 2001. Les lycées avaient également vu et commenté le film de Rachid Bouchareb : « Hors-la-loi ».


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE



Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour une période de six mois un.e stagiaire en communication


MISSION COMMUNICATION
Rédaction de communiqué et dossier de presse et contenu du site Internet
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des conférences de presse et autres rencontres à l’initiative du Club de la presse
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux
Participation à l’organisation des événements de l’association ( concours, expositions etc)

COMPETENCES REQUISES.
Style dynamique - Esprit créatif
Réactivité
Aisance et qualité rédactionnelle
Aisance avec les techniques de conception-rédaction et montage vidéo

Date : début septembre 2021
Stage : conventionné
Durée : 4 à 6 mois

CV et lettre de motivation à adresser à
Faouzia Allienne