Le Comité régional du tourisme produit des contenus spécial confinement

, par communication@clubdelapressenpdc.fr

Mission Attractivité Hauts-de-France - Comité Régional du Tourisme et des Congrès prépare les offres et les rendez-vous de l’après confinement et diffuse des informations exclusives sur son blog et sur un livre blanc spécialement réalisé.

Le secteur du tourisme nordiste met en place des dispositifs dans le cadre de la crise du coronavirus. Si les professionnels du tourisme réalisent d’habitude 12 à 15% de leur chiffre d’affaires de la saison au cours des vacances de Pâques, il leur faudra cette année se rendre à l’évidence : en raison de l’épidémie de coronavirus, les clients ne seront pas là. Et faute de rentrées d’argent, les embauches de 50 000 saisonniers sont toutes gelées dans toute la France.

Mission Attractivité Hauts-de-France - Comité Régional du Tourisme et des Congrès, en lien avec ses partenaires, a décidé de réagir en préparant les offres et les rendez-vous de l’après confinement ou encore en diffusant ces offres dès que la fin de cette période sera programmée sur ce lien.

Des contenus exclusifs

« L’équipe est complètement opérationnelle en mode télétravail, indique Maxime Truffaut, chargé des relations presse. Parce que la période de confinement ne doit pas se transformer en isolement, Mission Attractivité publie et diffuse régulièrement des pastilles vidéo dans lesquelles le Dr Philippe Rodet, médecin urgentiste et spécialiste de la gestion du stress, partage ses conseils pour vivre le mieux possible cette période. »

Par ailleurs, des propositions journalières pour contribuer au bien-être des habitants et des visiteurs en situation de confinement sont disponibles sur le blog et un livre blanc de 25 pages baptisé « Confinement » a été spécialement créé. Il reprend douze solutions « made in Hauts-de-France » pour gérer le stress du confinement et reprendre le contrôle de nos quotidiens déboussolés.

Des conseils bien-être

Il s’agit d’une co-production avec le réseau des offices de tourisme nordistes dans le cadre de la démarche « Esprit de Services Hauts-de-France » qui consiste à prendre en charge le bien-être des visiteurs de la région. Ce livret pratique et gratuit est disponible sur ce lien.

En outre, des séances de « Yoga Esprit Hauts-de-France », des conseils pour prendre soin de son sommeil et de son alimentation, des propositions d’activités pour les enfants ou encore des présentations des expositions à venir dans les musées sont également proposés sur le blog. Quant au dernier numéro du magazine Esprit Hauts-de-France, celui-ci est en train d’être livré chez ses 180 000 abonnés pour aider à se projeter dans l’après confinement.

Une facture très élevée

Enfin, selon Didier Arino, directeur du cabinet Protourisme, la facture sera très élevée au niveau national pour l’industrie du tourisme : quatre milliards d’euros pour les seuls secteurs de l’hôtellerie, de la restauration, des campings ou des clubs de vacances.

Si l’on ajoute les transports, la logistique et l’alimentation, on atteint les 10 milliards d’euros. « Certains risquent de ne pas avoir les moyens d’ouvrir cette année », redoute Didier Arino. D’ores et déjà, les organisations professionnelles du secteur évoquent de possibles fermetures d’entreprises, qu’il s’agisse d’hôtels, de restaurants, ou de petits commerces d’alimentation ou de souvenirs.

M.P


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE