Le journal militant lillois La Brique relaxé

, par Club de la presse hdf

Après un mois de délibéré, le journal militant lillois « La Brique » a été relaxé mardi 8 novembre par la justice. La Mairie de Lille lui avait intenté un procès pour avoir refusé de payer une amende pour « vente à la criée sur le marché » en février 2015.

La municipalité arguait d’un arrêté interdisant « l’accès aux marchés [...] aux véhicules publicitaires, cortèges, vendeurs et distributeurs de journaux, tracts de toute nature et de prospectus à caractère publicitaire » pris par Martine Aubry en 2004 pour justifier l’amende. L’avocat de La Brique a utilisé l’article 1 de la loi Bichet pour contester cette amende. Cet article stipule que «  la diffusion de la presse imprimée est libre. Toute entreprise de presse est libre d’assurer elle-même la distribution de ses propres journaux et publications périodiques par les moyens qu’elle jugera les plus convenables à cet effet ».

Ce n’est pas pour les 38€ demandés que La Brique a refusé de payer l’amende, mais pour le principe de « liberté de diffusion de la presse ». Les membres du journal sont habitués « à la vente à l’ancienne, à grands coups de slogans rageux et de discussions avec [les] acheteur.ses et autres badauds des marchés lillois », précisent-ils sur leur site internet.

Lire le récit du procès sur le site La Brique


 

 

Les offres d'emplois Sélectioner un onglet


 

La Vie du Club

A la découverte des rédactions de la région avec le Club de la presse


Comment comprendre le quotidien des journalistes et l’évolution des médias de la région ? Pour répondre à cette question, le Club de la presse Hauts-de-France a lancé depuis le début de l’année un cycle de visites des rédactions de la région réservé à ses adhérents. Une nouvelle proposition qui permet d’aller à la rencontre des journalistes dans leurs rédactions, là où se fait l’information. Ligne éditoriale, choix des sujets, organisation de la rédaction, projets et développement des titres, c’est l’occasion pour les adhérents d’un échange direct avec les professionnels des médias, et c’est avec le Club de la presse que ça se passe.


Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour la rentrée et pour deux mois deux stagiaires en communication à plein temps


MISSION COMMUNICATION
Participation à la rédaction d’article sur le site Internet
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des concours ( Grands Prix du Club de la presse )
Participation à l’organisation des événements (Médialab...)
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux


Pourquoi adhérer au Club de la presse ?


Le Club de la presse a changé sa façon de gérer les renouvellements d’adhésions qui se feront désormais à date fixe au mois de juin. Donc, si votre dernier paiement date de 2015, il est temps de renouveler votre adhésion (dont le tarif n’a pas changé).

Pour le Club de la presse, chaque adhésion est importante pour mener à bien tous ses projets d’animation de la filière professionnelle et de sensibilisation aux médias grand public. Pour ses adhérents, le Club de la Presse a imaginé un service exclusif résumé en 12 raisons d’adhérer au Club. Pourquoi adhérer au Club de la presse Nord-Pas-de-Calais ?