Les associations nordistes de solidarité alimentaire se préparent à durer dans le temps

, par communication@clubdelapressenpdc.fr

Les Petits Frères des Pauvres Hauts-de-France et la Banque alimentaire du Nord ont réussi à organiser leurs bénévoles en visioconférence pour conserver le lien avec les bénéficiaires. Les restaurateurs et lycées ont décidé de partager leurs stocks alimentaires.

Les associations nordistes de solidarité alimentaire se mobilisent. Chez les Petits Frères des Pauvres Hauts-de-France, si le siège est fermé, les bénévoles, souvent des retraités, ont décidé de poursuivre leurs initiatives par visioconférence ou par téléphone. Des kits d’hygiène (masques et gants) à l’attention des collaborateurs ont également été mis en place.

" Pour leur sécurité, il est demandé aux bénévoles de ne pas venir dans les locaux sans y être invités", indique Jérôme Lejeune, chargé de communication des Petits Frères des Pauvres Hauts-de-France. "Mais nos bénévoles restent en contact permanent avec les bénéficiaires et les Ehpad pour déterminer les livraisons les plus urgentes ", poursuit-il.

Une procédure stricte

La Banque alimentaire du Nord a elle décidé d’ouvrir l’accès à toutes les associations qui souhaitent en faire la demande et non plus uniquement à celles habilitées par la Préfecture de région. « Une dizaine de nouvelles associations et de CCAS (centre communal d’action sociale) nous a rejointe, se réjouit Jean-Adrien Saunier, chargé de communication de la Banque Alimentaire du Nord. Tous nos bénévoles sont confinés chez eux et un plan de continuité d’activités a été mis en place avec un socle de salariés volontaires. »

Enfin, pour garantir la sécurité sanitaire de la plateforme de gestion des stocks, une procédure stricte a été organisée. « Nous ne voulons pas contaminer les bénévoles, ajoute Jean-Adrien Saunier. Heureusement, de nombreux restaurateurs et lycées à l’arrêt, ainsi que des usines d’agroalimentaire, nous alimentent avec leurs stocks. On se prépare à durer dans le temps. »

M.P


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE