Les Grands prix du club de la Presse Nord - Pas de Calais 2004 attribués - La Lettre du Club n°65 (novembre 2004)

Pour la troisième année, le Club de la Presse Nord - Pas de Calais a remis, ce mardi 9 novembre, ses Grands prix du jeune journaliste et du jeune communicant, au cours d’une cérémonie au Fresnoy, studio national des Arts contemporains, à Tourcoing.

Pour la troisième année consécutive, les Grands prix du Club de la Presse Nord - Pas de Calais viennent récompenser les jeunes talents de la région, et témoignent de l’intérêt du Club pour les jeunes générations de journalistes et de communicants.

Ces professions, aujourd’hui trop souvent malmenées, à plus d’un titre, ne méritent-elles pas d’autant, finalement, qu’on leur accorde à l’occasion un supplément de considération !

Cinquante-deux dossiers de candidatures ont été déposés cette année, dont deux dossiers non recevables. Au total : 41 journalistes, 4 journalistes de collectivités, et 5 communicants.

En conclusion le nombre de candidatures est sensiblement identique à 2003, et la pénurie de candidats dans la catégorie « photographe » reste d’actualité. Le jury a ainsi, cette fois encore, décidé d’annuler le Grand prix du jeune photographe.

Les Grands prix du Club de la Presse Nord - Pas de Calais 2004
Les lauréats

</table

Prix de la presse locale

Raquel Hadida, Nord - Éclair Béthune, pour « À force de courage »

Avec Coca Cola Entreprise, représentée par Laurent de Ricaud, directeur de la région Nord

L’histoire de cet article, c’est celle d’un coup de cœur. Aujourd’hui, Raquel Hadida est journaliste pigiste, notamment spécialisée dans l’environnement. A l’époque, elle travaillait à l’agence locale de Nord Eclair à Béthune, aujourd’hui disparue. Partie pour faire un sujet sur une maison pour adultes sourds et aveugles à Calonne-Ricouart, elle est revenue avec un long portrait d’Anne-Marie Duez, conseillère municipale de la ville, qui a porté le projet pendant des années. Elle-même maman d’une fille sourde, aveugle et muette, Anne-Marie Duez a accepté de se confier longuement à la journaliste. Au bout du compte, un papier tout en finesse, auquel la complicité entre un maire communiste et sa conseillère de droite ajoute un petit sourire.

Prix de la radio

Cécile Bidault, France Bleu Nord, pour « Le Voyage de Vladislava ».

Avec la Banque Populaire du Nord, représentée par Fabrice Fuchart, directeur de la communication.

« Aujourd’hui, qu’en est-il ? » Voilà comment la lauréate du prix « radio » résume le point de départ de son sujet. Celui-ci faisait partie d’une série de cinq reportages sur l’immigration polonaise dans le Nord-Pas de Calais, diffusés sur France Bleu Nord. Dans le reportage qu’elle a présenté au jury des Grands prix, Cécile Bidault a recueilli les souvenirs d’une dame, aujourd’hui octogénaire, qui a quitté son pays en 1924, pour rejoindre la France en train. « Elle se révélait petit à petit, à mesure qu’elle racontait son histoire », confie la journaliste, embauchée à France Bleu Nord en 2002. Plusieurs mois après, elle garde visiblement un souvenir ému de cette rencontre.

Prix du jeune communicant

Céline Czermak, SNCF, pour la campagne d’affichage interne « Cité Mobile ».

Avec France Télécom, représentée par Laurent Vitoux, directeur de la communication.

Attachée de communication à la SNCF, Céline Czermak a reçu le prix dans la catégorie « communicant ». Elle a été primée pour une campagne intitulée Cité Mobile, qui vise à prévenir les actes de petite délinquance, d’incivisme et à dispenser des conseils de sécurité. L’opération mêlait des rencontres dans les écoles et une campagne d’affichage, baptisée « parole de cheminot ». Sur les trois affiches différentes, la photo d’un agent de la SNCF, qui clame qu’« expliquer les règles », « faire de la prévention » ou « éviter les dégradations », « c’est aussi mon métier ». Céline a voulu mettre en avant ces visages, pour le « sentiment de fierté » qu’ils expriment.

Prix de la presse d’entreprise ou de collectivité

Cécile Couturier, Lille Métropole Info, pour « Le délicieux pouvoir des pistils ».

Avec les brasseries Heineken, représentées par Paul Bleijs, directeur.

Compassée la presse institutionnelle ? Pas forcément, assure Cécile Couturier, qui s’est essayée à la radio avant de se consacrer à l’écrit. Cécile a été primée pour un article paru dans Lille Métropole Info, le mensuel de Lille Métropole Communauté Urbaine. Intitulé « Le délicieux pouvoir des pistils », il était consacré à l’exposition Flower Power, organisée, dans le cadre de Lille 2004, à l’Hospice Comtesse, au Palais Rameau et au Palais des Beaux Arts. « Nous avons essayé de "couvrir" les événements plutôt que seulement les annoncer », explique-t-elle. Cécile a tenu, avec « un peu d’humour et de légèreté », à faire partager son enthousiasme, en donnant au lecteur l’envie d’aller y poser son propre regard.

Prix de la télévision

Céline Rousseaux, France 3 Nord - Pas de Calais, pour « Bêtises de Cambrai ».

Avec la Banque Scalbert Dupont, représentée par Philippe Chastres, directeur de la communication.

Tout le monde, ou presque, connaît la légende (histoire vraie ou enjolivée ?) qui veut que les Bêtises de Cambrai soient le résultat de l’erreur d’un apprenti. Une erreur qui, depuis 1830, fait la réputation de la confiserie Afchain, à Cambrai. C’est à cette Bêtise que Céline Rousseaux, également pigiste en presse écrite, a consacré son reportage, diffusé sur France 3 Nord-Pas de Calais. Pour ce sujet, elle a consacré une journée entière au montage, qui, bien souvent, se réalise dans l’urgence. Elle est également très fière de raconter que la chanson de la bande son a nécessité une longue recherche dans les archives personnelles d’un Cambrésien.

Prix de la presse écrite

Benjamin Cormier, Ouest France, pour « Lille, capitale européenne de la culture ».

Avec le Crédit Mutuel Nord Europe, représenté par Géraldine Benjamin, direction des relations presse, logistique de la communication.

Aujourd’hui journaliste à La Voix du Nord (agence locale de Lille), c’est pour un article paru dans Ouest-France le 6 décembre 2003, sur « Lille, capitale européenne de la culture », que Benjamin Cormier a reçu le prix en catégorie « presse écrite ». Fils et petit-fils de journaliste, breton d’origine, Benjamin est un Lillois de fraîche date qui, visiblement, se plaît dans sa région d’adoption. Plus que le sujet lui-même (Lille 2004 a bénéficié d’une couverture médiatique plus que conséquente), le jury a été sensible à la façon dont Benjamin l’a traité. Il y décrit la ville de Lille en « jeune fille qui se prépare à un grand bal », en l’occurrence le Bal blanc, qui a ouvert les festivités de Lille 2004.

Quatre mentions spéciales

Philippe Gaudin pour le magazine « J’ai quelque chose à te dire », Radio Campus

Yaël Goosz pour le magazine « La mort à vivre », Radio Campus

Delphine Nougairaidepour le magazine « Très chère famille », Radio Extramundi (Roubaix)

Le Club de la Presse a
décerné aussi une une mention spéciale aux étudiants de l’ESJ qui ont réalisé l’an dernier un magazine consacré aux génocides du XXème siècle et intitulé "mémoire vive".

Le Club de la Presse Nord - Pas de Calais remercie particulièrement le Fresnoy - Studio National des Arts Contemporains, qui a permis à ses invités de bénéficier, à l’occasion de cette soirée des Grands prix 2004, d’un cadre exceptionnel , autour d’une exposition originale, « La ville qui fait signes ».

Il remercie également les partenaires qui se sont associés aux Grands prix en offrant un chèque d’une valeur de 1 000 euros, pour récompenser l’un des six jeunes lauréats : Banque Populaire du Nord, Banque Scalbert Dupont, brasseries Heineken, Coca Cola Entreprise, Crédit Mutuel Nord Europe, France Télécom.

Enfin il remercie la radio Contact qui a assuré l’animation musicale tout au long de la soirée, ainsi que la ville de Tourcoing, les brasseries Heineken, Coca-Cola Entreprise et la société Ricard, pour leur aimable participation au buffet de clôture.


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE



Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour une période de six mois un.e stagiaire en communication


MISSION COMMUNICATION
Rédaction de communiqué et dossier de presse et contenu du site Internet
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des conférences de presse et autres rencontres à l’initiative du Club de la presse
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux
Participation à l’organisation des événements de l’association ( concours, expositions etc)

COMPETENCES REQUISES.
Style dynamique - Esprit créatif
Réactivité
Aisance et qualité rédactionnelle
Aisance avec les techniques de conception-rédaction et montage vidéo

Date : début septembre 2021
Stage : conventionné
Durée : 4 à 6 mois

CV et lettre de motivation à adresser à
Faouzia Allienne