Les prix Chicon - Houblon 2004 du Club de la Presse Nord - Pas de Calais

À Dunkerque, à bord du « Princess Elizabeth », le IXe prix Houblon du Club de la Presse a été décerné à Félicie Bailly, chargée de communication à la Chambre d’agriculture du Pas de Calais. Didier Fusillier, directeur de l’association Lille 2004, capitale européenne de la culture, a reçu le IXe prix Chicon.

Accueilli, ce jeudi 29 avril 2004, par Dunkerque Grand Littoral et la communauté urbaine de Dunkerque à bord du « Princess Elizabeth », le Club de la Presse Nord - Pas de Calais a remis ses IXe prix Chicon - Houblon : « qui pointe du doigt, sans la mettre à l’index une communication plus difficile (prix Chicon) et qui récompense une communication réussie avec la presse (prix Houblon) » a rappelé Philippe Allienne, président du Club de la Presse, avant de proclamer les résultats.

Prix Chicon 2004

Didier Fusillier pour la communication de Lille 2004 vers la presse régionale et locale, et vers les journalistes pigistes.

Comme l’a souligné le président du Club de la Presse Nord - Pas de Calais « Le choix en étonnera peut-être plus d’un quand on voit les pages de rédactionnel qui sont régulièrement publiées dans les colonnes de La Voix du Nord et de Nord-Éclair et quand on voit les images de Lille sur les écrans de la télévision française et étrangère.

« Ce qui a motivé le choix du jury porte sur deux éléments. L’an dernier, il fallait être grand clerc pour comprendre ce qu’allait être, concrètement, très concrètement, le programme de Lille 2004.

« Second élément, lorsque l’événement est devenu réalité, à partir du 6 décembre 2003, nombre de journalistes ont rencontré certaines difficultés à obtenir des informations ou à entrer sur les lieux qui des conférences de presse, qui des spectacles. Il fallait montrer patte blanche (il le faut toujours) et nous nous sommes vite aperçus qu’il était plus facile d’obtenir ce que nous voulions lorsque nous nous présentions sous un titre national plutôt que local. Et lorsque l’on est pigiste, que l’on ne sait pas forcément dans quel titre on va publier ou non un papier, les choses se compliquent encore. »

Les nommés pour le prix Chicon 2004

Isabelle Laforce

Elle est directrice de la communication de Lille Métropole Communauté Urbaine.

En fait, c’est une certaine lourdeur du système de communication avec la presse qui, à travers elle, est pointé. Sans remettre en cause l’efficacité du service communication de l’institution, les journalistes du jury appellent de leurs voeux un plus grande souplesse pour inteviewer les élus.
« Les journalistes, c’est connu, sont des gens impatients".

Cyril Schott

Le préfet du Pas de Calais a retenu l’attention du jury pour sa formidable communication durant la terrible crise de légionellose qui a affecté la région lensoise fin 2003 début 2004. Une formidable communication en terme de langue de bois bien sûr.

Les membres du jury ont en effet retenu que si Cyril Schott s’est souvent exprimé, c’était pour dire qu’il n’y avait rien de neuf. Or, toute bonne école de journalisme dira qu’une information répond d’abord à la question : "Quoi de neuf ?"

Il est vrai que la gestion de crise, quelle qu’elle soit n’est jamais un exercice aisé. C’est certainement plus difficile encore quand on représente l’État.

Prix Houblon 2004

Il est attribué à Félicie Bailly, chargé de communication à la Chambre d’agriculture du Pas de Calais. Elle est entrée dans cette institution en 1975 comme documentaliste. Sa fonction initiale a évolué au fil des années et, aujourd’hui, elle accompagne la communication de la Chambre d’agriculture, celles des services et elle aide le comité de promotion dans sa gestion des relations presse dans toutes les actions, professionnelles ou grand public, de promotion de la gastronomie et des produits du terroir.

Les journalistes de la presse spécialisée ou généraliste savent qu’ils peuvent compter sur sa disponibilité et son efficacité. Et Philippe Allienne a rappelé que « l’été dernier, elle a été sollicitée au sujet de la canicule. Certes peu, souligne-t-elle elle-même, mais suffisamment pour que les journalistes s’en souviennent. Et ils s’en souviennent positivement. »

Les nommés pour le prix Houblon 2004

Marc Bonpain

Il est responsable communication de l’école des Mines de Douai et de la Drire Nord - Pas de Calais depuis février 2001, après avoir été, notamment, conseil en communication auprès de PME/PMI. Il a commencé sa carrière dans l’information, après un cursus à l’ESJ, précédé d’un DEUG en Sciences économiques.

La Drire est très attentive à la qualité de ses relations avec la presse depuis quelques années déjà. Après l’accident d’AZF le 21 Septembre 2001 à Toulouse, la Drire Nord - Pas de Calais a tenu plusieurs conférences de presse pour dresser le bilan des inspections des sites Seveso stockant des ammonitrates dans la région. Elle joue la transparence.

En 2003, la Drire a participé à la gestion de plusieurs situations de crise ayant suscité l’intérêt des médias : la fermeture du site de Métaleurop en janvier, le dramatique accident de l’usine Nitrochimie en mars. Les relations avec la presse sont toujours au cœur d’une situation de crise. Mieux informer et mieux rendre compte de son action, cette volonté s’est particulièrement illustrée fin 2003 et début 2004 avec la gestion de la crise de la légionellose.

Jean Tyberghien

En mars 2003, le centre hospitalier de Tourcoing admettait en son sein des patients présentant des symptômes compatibles avec le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).

Face aux médias, le centre hospitalier optait pour une attitude volontariste de transparence et d’ouverture contrôlées, afin de respecter l’organisation du travail des services concernés, la qualité des soins, la confidentialité des données médicales et administratives du patient.

Il organisait plusieurs conférences de presse avec accès au service pour images et photos. Une attention particulière était portée aux médias locaux, partenaires réguliers du centre hospitalier et vecteur d’information pour les patients et la patientèle potentielle.

Neuf communiqués de presse étaient envoyés à plus de vingt-cinq médias (agences, presse audio-visuelle, presse écrite, radiophonique), et ceux-ci pouvaient compter sur une collaboration active des responsables concernés : les professeurs Mouton et Guéry, le directeur du centre hospitalier, le président de la C.M.E. et de la D.S.S.I.

Citation hors concours

Le jury des prix Chicon - Houblon a décidé de citer, hors concours, mais de le citer quand même, le maire de Gravelines, Bertrand Ringot, pour l’ensemble de son oeuvre... de communication. On voit souvent Bertrand Ringot et son équipe à Lille. Ils viennent parler aux journalistes de leurs événements, notamment les Floralies de Gravelines, et ils savent parfaitement coordonner l’ensemble de la communication des différents organismes et des différentes actions qui caractérisent leur ville. Bertrand Ringot n’étant pas disponible, il était représenté par Stéphane Becquet responsable du service communication.




S’adressant à Annick Janssens, première adjointe du maire et première vice-présidente de la communauté urbaine de Dunkerque, ainsi qu’à Jo Dairin, président de la CCI et du port autonome de Dunkerque, Philippe Allienne, président du Club de la Presse Nord - Pas de Calais, a conclu cette cérémonie de remise des prix Chicon - Houblon 2004 en soulignant qu’« on ne le dit jamais, mais en matière de presse et de médias, Dunkerque est une des villes les plus pluralistes de la région. La Voix du Nord, Le Journal des Flandres, Le Phare, Dunkerque Expansion, Radio Rencontre, NRJ, les télés locales, etc. Et vous n’avez pas de "Dunkerque Plus". Je vous en félicite. Continuez ! » avant d’inviter la nombreuse assistance à profiter du buffet offert avec la participation des brasseries Heineken, de Coca-Cola Entreprise et de la société Ricard.

Pour les adhérents qui le souhaitaient, la remise des prix Chicon - Houblon avait commencé dans l’après-midi. Grâce au concours du port autonome et du musée portuaire (notre photo), ils avaient pu découvrir, ou redécouvrir, ces deux fleurons de la cité de Jean Bart le temps d’une visite guidée et commentée.

Photos : Gérard Rouy et Yves Lagorce

Visitez la galerie de photos


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE



Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour une période de six mois un.e stagiaire en communication


MISSION COMMUNICATION
Rédaction de communiqué et dossier de presse et contenu du site Internet
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des conférences de presse et autres rencontres à l’initiative du Club de la presse
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux
Participation à l’organisation des événements de l’association ( concours, expositions etc)

COMPETENCES REQUISES.
Style dynamique - Esprit créatif
Réactivité
Aisance et qualité rédactionnelle
Aisance avec les techniques de conception-rédaction et montage vidéo

Date : début avril 2021
Stage : conventionné

CV et lettre de motivation à adresser à
Faouzia Allienne