Le Club de la presse propose un nouveau rendez-vous mensuel

Le Club de la presse propose un nouveau rendez-vous mensuel. « Les Rendez-vous de l’Info », appelons-les ainsi (il faut toujours un titre, fut-il provisoire), convieront les adhérents du Club et le public à venir écouter et débattre avec celles et ceux dont les Unes ne font pas leur pain quotidien. Pour autant, elles et ils ont beaucoup à dire. Parce que ce sont des gens passionnés, des actrices ou des acteurs de notre région ou, plus simplement, de ce monde dans lequel nous vivons et dont les journalistes demeurent des témoins et, pourquoi pas, des passeurs essentiels sinon indispensables.

Au fils des années, le centre de ressources s’est diversifié vers le numérique (photo Gérard Rouy)

Voilà pour la profession de foi. Premiers invités : le CRDTM, l’un des plus importants centres de ressources sur le développement et la solidarité internationale, l’artiste-peintre roubaisien Jamel Touimi, la responsable associative roubaisienne Zohra Zarouri. Cette dernière, ex-directrice d’une association d’insertion roubaisienne, SES, s’exprimera sur la polémique qui secoue actuellement cette structure. Tempête dans un verre d’eau local ? Voire.

Jamel Touimi peint des visages du Maghreb et œuvre au transfert de sa galerie sur le net. Une manière de diffuser l’art par-delà les frontières locales et… financières. Une volonté aussi de donner à voir et à comprendre une culture qui demeure trop méconnue.

Le militant associatif Armand Nwatsock est aussi président du Centre régional de documentation et d’information pour le développement et la solidarité internationale, le CRDTM. Il y a trente ans, lorsque ce centre a été créé à Lille, il fallait l’appeler Centre régional de documentation Tiers Monde. C’était le 16 décembre 1983. A l’époque, les associations qui s’intéressaient aux relations Nord – Sud éprouvaient beaucoup de difficultés à se faire entendre. Pourtant, le public existait et ne savait à qui s’adresser.

Pour les militants, solidaires des habitants des pays du Tiers Monde, la solidarité envers ces derniers ne pouvaient s’exercer qu’à travers l’information, la sensibilisation, la formation et l’action citoyenne. Ainsi ont été posées les bases du CRDTM qui, avec le soutien de la Ville de Lille, s’est installé au sein de l’ancienne faculté de Géologie de Lille, rue Gosselet, devenue la Maison de la nature et de l’environnement (MNE) puis la Maison régionale de l’environnement et des solidarités (MRES) ;

Trente ans après, qu’est devenu ce collectif ? Comment a-t-il évolué ? Quel rôle joue-t-il pour apporter une meilleure connaissance des pays du Sud, comment a-t-il greffé ses actions sur la problématique de l’Education au développement et à la solidarité internationale, de quels outils dispose-t-il ? Quel est son avenir ? Il s’affirme aujourd’hui l’un des plus importants centres de ressources en la matière en France.

Son président Armand Nwatsock répondra à nos questions sur les orientations de sa structure. Selly Ball, l’une des permanentes du CRDTM, expliquera les actions concrètes qui sont menées et parlera de son travail dans les établissements scolaires. Tous deux donneront sens à la campagne anniversaire qui se déroulera tout au long de l’année.

La première rencontre, initialement prévue le 12 mars à 19h00 est reportée à une date ultérieure en raisons des intempéries

Le CRDTM est hébergé à la MRES (photo Gérard Rouy)

 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE