Les trompettes du Midsummer Festival célèbrent la culture en Pas-de-Calais

Dominique Dupilet, président du Conseil général du Pas-de-Calais, a choisi le Club de la presse pour présenter la première édition du Midsummer Festival. Présenté comme un « lieu de rencontre et d ’échange entre les cultures françaises et anglaises », ce festival se déroulera au Château d’Hardelot, à Condette, du 11 au 27 juin. Dupilet n’a pas manqué l’occasion de défendre la politique culturelle de son département et sa volonté de développer la conscience à la culture transfrontalière. Le château d’Hardelot est le lieu où est installé le Centre culturel de l’Entente Cordiale.

Face aux journalistes du Nord, le président du Pas-de-Calais n’a pas failli à son image. Volontariste, pugnace, communicateur et un brin provocateur. « Demain soir (ce vendredi 11 – ndlr), nous ouvrirons le Midsummer en trompette et l’événement sera retransmis en direct à Durban ! », plaisante-t-il. Traduction : pour celui qui ouvre chaque matin ses fenêtres sur le portrait géant de Franck Ribéry, à Boulogne-sur-Mer, il n’y a pas que le foot. Et au moment du coup d’envoi de la première rencontre du Mondial, une note de trompette annoncera le lancement du Midsummer à Condette !

« Midsummer », explique le directeur artistique du festival, Sébastin Mathieuxe, « c’est littéralement le solstice d’été, cette période entre le 20 et le 21 juin où les frontières entre le jour net la nuit, le réel et l’imaginaire, tendent à s’estomper. C’est cette période que Shakespeare a choisie pour sa pièce de théâtre »The Midsummer night dream », autrement dit « « Le songe d’une nuit d’été  ». Ainsi est née l’idée.

(Re)découvrir la culture britannique

Dominique Dupilet, président du Conseil général du Pas-de-Calais et Sébastien Mahieuxe, directeur artistique du festival

Concrètement, durant trois semaines (plus exactement trois week-ends), le public pourra assister à des concerts et à des pièces de théâtre (dont « The Midsummer night dream ») qui permettront de redécouvrir -ou de redécouvrir- la culture d’outre-Manche et ses liens avec le continent. « Hors Purcell, Handel ou Britten, la musique anglaise est peu connue », souligne Sébastin Mahieuxe. Qu’en est-il de Franck Bridge, Walliam Walton, Christopher Simpson ?... »

Des ensembles britanniques comme Fretwork ou The King’s consort, et français (Sequenza 9.3 et Trio Arte) exploreront les liens et les différences entre les deux cultures. Une place de choix sera également faite à la création contemporaine. Les concerts et représentations auront lieu dans un théâtre élizabéthin provisoire (fait de bois et de toile) installé aux pieds du château d’Hardelot. Ce théâtre est construit sur le modèle de ceux où
Shakespeare et ses contemporains produisaient leurs œuvres. « Mais il sera aussi une préfiguration d’un théâtre définitif si son utilité et sa rentabilité sont avérées », promet Dominique Dupilet.

Le 26 juin, le festival se déplacera sur le site de l’ancienne fosse minière de Barlin, dans un immense théâtre de verdure, pour, sur fond de feu d’artifice, un concert gratuit des 86 musiciens du « Concert spirituel ». Sur le modèle de ce que faisait, en 1749, « The music for the Royal fireworks » d’Handel qui accompagnait des feux tirés sur la Tamise.

Encore plus de culture !

Le Midsummer festival s’ouvre à une époque où la réforme territoriale grève les budgets des collectivités. Il est tentanyt, dans ces conditions de sacrifier les politiques culturelles des départements. Dominique Dupilet ne veut pas l’entendre de cette oreille. « Encore plus de culture ! » tonne-t-il.

Le festival revient à 70 000 euros pour le département du Pas-de-Calais. « Nous avons tiré sur les coût », dit en substance le président Dupilet. « Mais il s’agit d’un festival populaire  ». Le prix d’entrée est limité à 5 euros par spectacle, avec un pass à 45 euros pour l’ensemble du festival.

Le songe d’une nuit d’été

Calendrier

Vendredi 11 juin
20h30 / Sing, the trumpet : Handel, Purcell, Bach, The King’s consort, Robert King Lorna Anderson, Crispian Steele-Perkins

Samedi 12 juin
20h30 / The Theatre of musick : Purcell, Locke, Ensemble La Rêveuse

Dimanche 13 juin
15h / Suites anglaises / suites françaises : Bach, Benjamin Alard
17h30 / Phantasy : Bridge, Walton, Penard (creation), Trio Arte, Dana Ciocarlie

Jeudi 17 juin
20h30 / In nomine : Byrd, Holborne, Purcell, Hesperion XXI, Jordi Savall

Vendredi 18 juin
20h30 / French & English songs : Fauré, Britten, Vaughan Williams, Hersant, Adès…
Sequenza 9.3, Catherine Simonpietri, Jonas Vitaud


Samedi 19 juin

17h / Fitzwilliam Virginal Book : Morley, Bull, Byrd, Tomkins… Keneth Weiss
20h30 / The Twelve Months, The Consort project


Dimanche 20 juin

15h / Fitzwilliam Virginal Book : Morley, Bull, Byrd, Tomkins…
Keneth Weiss
17h30 / The World Encompassed
Ensemble Fretwork


Jeudi 24 juin et Vendredi 25 juin

20h30 / Le Songe d’une Nuit d’été : Shakespeare (théâtre)
Le Théâtre de l’Ecrou, Pip Simmons

Samedi 26 juin
15h / Purcell dream
Ensemble Alia Mens
17h30 / Le Songe d’une Nuit d’été : Shakespeare (théâtre)
Le Théâtre de l’Ecrou, Pip Simmons
22h / hors les murs à Barlin
The Royal Fireworks : Haendel
Le Concert Spirituel, Hervé Niquet


Dimanche 27 juin

15h / Airs, melodies & songs : Rossini, Fauré, Britten…
Dame Felicity Lott, Isabelle Moretti
17h30 / Songs : Haydn, Beethoven
Wolfgang Holzmair, Trio Wanderervvvvvvv


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE



Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour une période de trois à quatre mois un.e stagiaire en communication


MISSION COMMUNICATION
Rédaction de communiqué et dossier de presse et contenu du site Internet
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des conférences de presse et autres rencontres à l’initiative du Club de la presse
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux
Participation à l’organisation des événements de l’association ( concours, expositions etc)