Liberté Hebdo cambriolé, le petit canard rouge ne se laisse pas déplumer

, par Faouzia

Dans la nuit du 1er au 2 juin, une triste bande de pieds nickelés s’en est pris au journal Liberté Hebdo. L’hebdomadaire d’opinion a fait les frais d’un odieux cambriolage. Ils ont pillé les bureaux du journal, cassant, détruisant, éparpillant (mais pas façon puzzle, ceux-là ne sont pas drôles du tout).

Ils ont dédaigné bouquins, affiches, photos et journaux. Ils ont jeté la documentation. Mais ils ont emporté les outils de travail de la rédaction : les ordinateurs qui contiennent la mémoire du journal et les logiciels de mise en page. Le hard et le soft. Un pitoyable spectacle ce mardi matin d’après Pentecôte !

Pas question bien sûr de se décourager. L’équipe s’est dépassée pour sortir l’édition de cette semaine avec très peu de moyens. Afin de retrouver des moyens techniques d’informer tous les vendredis dans le journal papier et tous les jours sur le site, le journal lance un appel à l’aide à ses lecteurs et lectrices et aux généreux donateurs pour racheter du matériel.

Le journal relance la campagne « Presse et Pluralisme » qui permet de recueillir des dons defiscalisé (voir page 11) ou bien souscrire à l’achat de son numéro anniversaire des 75 ans. « Comme un air de liberté » que rien, ni la bêtise, ni la malveillance ne pourra leur retirer.


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE



Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour une période de trois à quatre mois un.e stagiaire en communication


MISSION COMMUNICATION
Rédaction de communiqué et dossier de presse et contenu du site Internet
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des conférences de presse et autres rencontres à l’initiative du Club de la presse
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux
Participation à l’organisation des événements de l’association ( concours, expositions etc)