ILS L’ONT DIT AU CLUB

Midsummer 2012, un festival pratiquant l’entente cordiale

Une conférence de presse à Paris, une seconde à Lille, pour sa troisième édition le Midsummer festival affiche des ambitions qui vont bien au-delà des frontières du Pas-de-Calais. Le Midsummer Festival, qui se propose de mettre en valeur la musique baroque, la musique de chambre, l’opéra, le théâtre et la danse, est organisé par le Conseil général du Pas-de-Calais au Château d’Hardelot, “centre culturel de l’Entente cordiale“.

Sébastien Mahieuxe, directeur artistique du festival, Dominique Dupilet, président du Conseil Général du Pas-de-Calais, et Benoît Grécourt, directeur du Château d’Hardelot

Dominique Dupilet, son président, était accompagné de Sébastien Mahieuxe, directeur artistique du festival et de Benoît Grécourt, directeur du Château d’Hardelot, pour présenter l’édition 2012 et ses nouveautés.

Avec la proximité des JO de Londres, le festival qui se tiendra du 2 au 24 juin, sera sous une forte influence anglo-saxonne, confirmant ainsi une orientation déjà revendiquée lors des précédentes éditions. Influence ressentie dans une programmation qui proposera, entre autres, des compositeurs et des interprètes venus d’outre-Channel : œuvres de Britten, Purcell, présence du King’s Consort, de Dame Felicity Lott, des Kings Singers, une adaptation théâtrale d’un texte de Charles Dickens, etc.

Les spectacles prendront place dans une nouvelle structure, un “théâtre éphémère” de 300 places inspiré du style élisabethain. Les amateurs devront s’y prendre rapidement pour réserver leurs billets, le festival a déjà conquis une base de fidèles venant de la région Lilloise, de Paris, de Belgique ou d’Allemagne. Sans oublier les habitants du secteur qui fréquentent le Château d’Hardelot toute l’année. Pour rendre le festival accessible à tous, le prix des places est fixé à 10€, il estgratuit pour les étudiants, les bénéficiaires du RSA et les demandeurs d’emploi. Dominique Dupilet précise d’ailleurs que cela représente un effort mesuré du Conseil général, le budget de l’événement étant couvert à 40% par le mécénat et 30% par la billetterie.

Le programme complet est consultable sur le site internet du Château d’Hardelot.

N.B.

Télécharger le dossier de presse


 

 

Les offres d'emplois Sélectioner un onglet


 

La Vie du Club

A la découverte des rédactions de la région avec le Club de la presse


Comment comprendre le quotidien des journalistes et l’évolution des médias de la région ? Pour répondre à cette question, le Club de la presse Hauts-de-France a lancé depuis le début de l’année un cycle de visites des rédactions de la région réservé à ses adhérents. Une nouvelle proposition qui permet d’aller à la rencontre des journalistes dans leurs rédactions, là où se fait l’information. Ligne éditoriale, choix des sujets, organisation de la rédaction, projets et développement des titres, c’est l’occasion pour les adhérents d’un échange direct avec les professionnels des médias, et c’est avec le Club de la presse que ça se passe.


Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour la rentrée et pour deux mois deux stagiaires en communication à plein temps


MISSION COMMUNICATION
Participation à la rédaction d’article sur le site Internet
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des concours ( Grands Prix du Club de la presse )
Participation à l’organisation des événements (Médialab...)
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux


Pourquoi adhérer au Club de la presse ?


Le Club de la presse a changé sa façon de gérer les renouvellements d’adhésions qui se feront désormais à date fixe au mois de juin. Donc, si votre dernier paiement date de 2015, il est temps de renouveler votre adhésion (dont le tarif n’a pas changé).

Pour le Club de la presse, chaque adhésion est importante pour mener à bien tous ses projets d’animation de la filière professionnelle et de sensibilisation aux médias grand public. Pour ses adhérents, le Club de la Presse a imaginé un service exclusif résumé en 12 raisons d’adhérer au Club. Pourquoi adhérer au Club de la presse Nord-Pas-de-Calais ?