Nadir Dendoune libéré (15 février 2013)

Arrêté en Irak le 23 janvier dernier alors qu’il était couvrait pour le Monde diplomatique le 10e anniversaire de l’invasion américaine, le journaliste français Nadir Dendoune a été libéré à Bagdad le 13 février.

Avec l’aide du syndicat des journalistes irakiens, la FIJ (Fédération internationale des journalistes, 600 000 membres dans le monde), les syndicats en France (SNJ-CGT, SNJ, USJ-CFDT) et les organisations de soutien ont tout mis en œuvre pour faire pression sur les autorités irakiennes et françaises afin de parvenir à cette libération.

Après avoir saisi le Haut Commissaire au droits de l’Homme de l’ONU à Genève, le SNJ-CGT condamne la « prise en otage » des journalistes en Irak comme partout dans le monde. Il rappelle que le droit à l’information des citoyens et le droit des journalistes à pouvoir travailler en toute sécurité sont des droits inaliénables reconnus par l’ONU.


 

 
juillet 2020 :

Rien pour ce mois

juin 2020 | août 2020


 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE