Patrick Drahi veut profiter de la fusion TF1-M6 pour se « renforcer »

, par ClubdelaPresseHDF

C’est dans le contexte d’une commission d’enquête du Sénat qui rendra en mars un rapport sur la concentration des médias que Patrick Drahi, propriétaire et fondateur du groupe de télécoms et médias Altice, a assuré mercredi n’avoir "pas d’objection" à la fusion entre TF1 et M6, ajoutant qu’il aimerait profiter de cette opération de consolidation pour se "renforcer".

Pour pouvoir mener à bien ce projet, TF1 et M6 devront vendre plusieurs de leurs chaînes car la réglementation stipule qu’un groupe ne peut détenir que sept chaînes au maximum. Cette fusion pourrait ainsi permettre au propriétaire de l’opérateur SFR, des chaînes BFMTV-RMC et des journaux Libération et l’Express de se consolider dans les médias pour devenir le troisième groupe médias aux côtés de TF1-M6 et de CANAL+.

Après Vincent Bolloré (Vivendi) et Bernard Arnault (LVMH) en janvier, d’autres grands patrons de la presse et de l’audiovisuel passeront dans les prochains jours devant cette commission d’enquête. Les auditions d’Arnaud Lagardère (JDD, Paris Match, Europe 1) et Xavier Niel (propriétaire d’Iliad, actionnaire du Monde) ont été repoussées respectivement au 17 et 18 février. 


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE