"Pêcheurs d’hommes", Lampedusa racontée par Eric Valmir

, par communication@clubdelapressenpdc.fr

Lampedusa, ce nom a fait la Une de toute la presse. Il évoque des migrants par milliers, tentant la traversée de la Méditerranée entassés sur des embarcations de fortune par des passeurs sans foi ni loi… Pourtant, l’île était déjà là avant les guerres de Lybie ou de Syrie, et ses 5 000 habitants aussi. C’est à eux que le grand reporter de France Inter Eric Valmir* a choisi de s’intéresser dans son dernier livre qu’il a présenté lors de la soirée "l’Utopie au pouvoir" organisée le 30 mai dernier par le Club de la presse .

C’est à travers les yeux d’un personnage fictif, Niccolo, jeune pécheur originaire de Lampedusa qu’il nous fait découvrir le quotidien de cette population confrontée à toute la misère du monde. Pourquoi ce choix du roman ? Invité à la soirée« Utopie au Pouvoir » du 30 mai dernier pour présenter son ouvrage, Eric Valmir a expliqué avoir ressenti le besoin de rompre avec les mauvaises habitudes prises par les médias. Trop de journalistes se sont contentés de passage express sur l’île pour n’en ramener que les images les plus évidentes et les plus choquantes. Évidemment, la prise de conscience était nécessaire et les photos de corps repêchés sur les plages ou au large des côtes européennes ont exposé une partie de la réalité…. mais une partie seulement.

"les insulaires ne sont plus protagonistes mais spectateurs passifs d’une situation d’urgence. L’information transite par la plateforme la plus anxiogène qui soit, le tube cathodique : le énième débarquement, la énième déclaration politique. On pourrait donc repenser le journalisme en partant de la réalité locale dont personne ne parle, un journalisme de proximité qui respecte les nuances, un point de rencontre, l’ultra-local pour reformater la globalisation, l’un et l’autre ne sont pas antinomiques, et Internet aurait son rôle à jouer."

Eric Valmir est donc parti à Lampedusa et il y a fait plusieurs longs séjours pour rencontrer les habitants, comprendre l’histoire de l’île et comment l’on y vit : comment faire pour accueillir des milliers de migrants, sans infrastructure, sur une île de 20km2 ? Comment faire pour supporter l’image négative de l’île envoyée au monde entier ?
C’est ce temps passé sur place qui rend le livre si prenant et que les invités de la soirée « l’Utopie au pouvoir » ont partagé avec Eric Valmir. En se déconnectant volontairement du rythme effréné de l’actualité, l’auteur est parvenu à humaniser son récit là où les reportages multi-diffusés ne donne qu’une vision désincarnée de la réalité. « Pêcheurs d’hommes » est une fiction donc, mais elle est en prise directe avec la réalité et il faut la regarder en face.

Pêcheurs d’hommes, aux éditions Robert Laffont

NB
* Eric Valmir est grand reporter, il a été envoyé spécial de France inter en Italie pendant 5 ans et dirige aujourd’hui le service reportages de la station.


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE



Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour la rentrée et pour deux mois deux stagiaires en communication à plein temps


MISSION COMMUNICATION
Participation à la rédaction d’article sur le site Internet
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des conférences de presse
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux
Participation à l’organisation des événements et expositions