Petit Kiosk Culture : la série vidéos des richesses du tissu culturel et du patrimoine des Hauts-de-France- Saison 3

, par ClubdelaPresseHDF

Le Club de la presse Hauts-de-France a lancé Petit Kiosk Culture, une série vidéos destinée à valoriser la richesse du patrimoine de la région et à découvrir les coulisses de son tissu culturel foisonnant. Pour cela, nous sommes partis à la rencontre des acteurs culturels et artistiques des Hauts-de-France. Du patrimoine historique au théâtre en passant par la littérature, la musique ou les arts visuels.

Petit Kiosk Culture : la série vidéos des richesses du tissu culturel et du patrimoine des Hauts-de-France réalisée avec le soutien de la DRAC Hauts-de-France dans le cadre du plan Eté mis en place par la DRAC Hauts-de-France.

Cette initiative originale est le prolongement du « Petit Kiosk Média », un dispositif pédagogique d’éducation aux médias soutenu par le ministère de la Culture, qui met en prise directe des collégiens et lycéens avec des journalistes nordistes, afin de répondre aux interrogations du jeune public concernant les médias et le métier de journaliste.

Cliquez ici pour consulter la Saison 1

Entretien avec Jean Duprey, président du festival Harpe en Avesnois qui va bientôt fêter ses 30 ans.

Il nous présente le festival et nous explique qu’ il a développé de nombreux partenariats avec la scène nationale à Maubeuge notamment, la jeunesse musicale de France, la Sacem, et de nombreuses autres structures locales comme les musées. Le point fort du festival consiste en l’organisation de master classes à destination des jeunes de la France entière et de l’étranger qui viennent rencontrer des grands maîtres de l’instrument à des prix très compétitifs.

Ouverte à tous les publics, la programmation du festival propose une base classique, harpe, orchestre de chambre sur instruments anciens, orchestre symphonique, mais elle s’autorise aussi d’autres tendances très éclectiques : musique pop, musique électronique, harpe électronique, harpe laser, percussions, etc. Le jeune public y trouvera également son compte avec plusieurs dates de concerts et notamment le spectacle des Comètes du 5 mars qui proposera une version totalement« dépoussiérée » de la harpe.

Entretien avec Emmanuelle Raeis, directrice de l’Orchestre de Douai et Fabien Clément, clarinettiste au sein de l’orchestre.

Dans le cadre des entretiens du Petit Kiosk Culture, le Club de la presse s’est entretenu avec Emmanuelle RAEIS directrice de l’Orchestre de Douai et Fabien Clément, clarinettiste au sein de l’orchestre.

L’Orchestre de Douai fête ses 50 ans en 2022 et à cette occasion il décline une saison de festivités qui se clôturera par un événement magistral au mois de juin, la réunion des deux orchestres, de Douai et de Picardie pour une des œuvres les plus emblématiques du répertoire symphonique le « Sacre du Printemps » de Stravinsky.

Véritable orchestre professionnel composé de musiciens passionnés de la région Hauts-de-France, l’orchestre de Douai s’inscrit pleinement dans le paysage culturel de la région grâce à une diffusion sur l’ensemble du territoire et pour tous les publics.

Lillarious, le festival qui rassemble les nations autour du rire
Chaque année, au mois de février, une belle brochette d’humoristes français et étrangers se donneront désormais rendez-vous à Lille pour le tout nouveau festival de l’humour « Lillarious ». La première édition s’est déroulée du 2 au 5 février 2022.
Créé à l’initiative de Grégoire Furrer, le fondateur du festival de Montreux en Suisse, qui a vu en Lille un vrai carrefour pour le rire, Lillarious se donne l’ambition d’inspirer, d’innover et de réunir publics et organisations pour parler de l’humour et bien sûr de rire ensemble,
Pour sa première, il n’est pas question de faire la même chose qu’en Suisse (Montreux). Parce que l’humour est une « affaire sérieuse » (dixit le créateur), le festival a programmé plusieurs événements du 1er au 5 février : une conférence, des galas, des spectacles et une rencontre avec les représentants de tout l’écosystème de l’humour pour des « Etats généraux de l’Humour », un projet inédit en France.
Pour Grégoire Furrer, l’humour qui était pendant longtemps un art mineur se rebelle aujourd’hui et s’impose comme un art à part entière.
« En France, la filière de l’humour n’est pas organisée comme celle de la musique ou du cinéma » nous confie-t-il. « Le Québec possède une structure depuis trente ans, les Belges ont fondé la Fédération des professionnels de l’humour pendant la pandémie, des initiatives similaires existent en Suisse. Il serait logique qu’en France on suive la même démarche. »

Après cette première édition, il promet de revenir avec d’autres spectacles, d’autres humoristes et le moins qu’on puisse dire c’est que Lille s’y prête bien et l’accueil est plus ce que chaleureux. Rendez-vous l’année prochaine...

Entretien vidéo avec Grégoire Furrer, fondateur du festival de l’humour Lillarious

Entretien avec Enrique Thérain, délégué général de l’Atelier Lyrique de Tourcoing

L’Atelier Lyrique de Tourcoing est une structure qui diffuse de l’opéra, des concerts et des spectacles dans la métropole lilloise et les Hauts-de-France.

Fondée en 1981 par Jean-Paul Magloire, un grand précurseur des ensembles qui jouent sur instruments d’époque, c’est aujourd’hui François Xavier Roth qui en assure la direction artistique depuis 2019.

L’Atelier Lyrique de Tourcoing propose une très grande variété de spectacles allant de l’opéra, son cœur de métier, à des représentations de théâtre musical, des récitals, des spectacles vocaux en chœur, un éventail tout à fait représentatif de ce qui se fait dans le monde lyrique aujourd’hui, en France et dans le monde.

De nombreuses actions pédagogiques à court et à moyen terme sont mises en œuvre pour le jeune public, les jeunes artistes ainsi que les musiciens qui sont associés à l’Atelier lyrique.

Entretien avec Alain CROIX, administrateur et référent du Musée virtuel "l’Art de la différence"

L’Udapei du Nord conçoit un musée qui élève les personnes handicapées en acteurs de leur vie

La différence est un art, la différence est une force. Une phrase qui résume la pensée d’Alain CROIX, administrateur et référent du projet.
Le Musée virtuel « L’Art de la différence » créé par l’UDAPEI du Nord et lancé en mois de novembre 2021, est le résultat d’un travail d’une petite équipe durant deux années.
Il a l’ambition d’accompagner les personnes en situation de handicap pour être actrices de leur vie.
En s’appuyant sur une complémentarité de triple expertise « Personne/ famille/professionnel », l’UDAPEI du Nord a réussi à mettre en place le Musée Virtuel dont les œuvres sont réalisées exclusivement par des personnes en situation de handicap.
Le regard de notre société sur les personnes ayant des troubles neuro développementaux reste encore trop souvent un regard d’incompréhension, d’intolérance voire d’exclusion que l’UDAPEI du Nord souhaite améliorer, avec Musée virtuel du Nord, et ne plus se cantonner à une vision d’assistanat qui entraînerait un recul pour les personnes en situation de handicap.

Alain CROIX nous raconte la naissance du Musée et nous explique comment les œuvres sont créées et l’effet produit sur les artistes qui exposent.

Cliquez ici pour en savoir plus

Entretien vidéo avec Gautier Verbeke, chef du service de la médiation au musée du Louvre-Lens

Dans le cadre de son dispositif Petit Kiosk Culture, le Club de la Presse s’est entretenu avec Gautier Verbeke, chef du service de la médiation au musée du Louvre-Lens.

Ouvert au public en décembre 2012, ce magnifique écrin est né de la volonté de l’État et du Louvre d’ouvrir un musée en région, au cœur du bassin minier.

Le Louvre-Lens se veut un musée convivial et vivant. C’est un lieu qui, par sa conception et ses services, assure et défend l’expression de la liberté et l’autonomie de chacun. C’est un musée qui a un engagement social très fort dans la manière dont il travaille avec ses publics. Le musée du Louvre-Lens s’engage à travers son projet scientifique et culturel dans des questions d’insertion, de lutte contre le décrochage, dans la lutte contre les inégalités hommes-femme, pour la prise de conscience de l’éco-responsabilité, etc.

Gautier Verbeke nous explique comment le musée, qui reçoit beaucoup de scolaires. et qui a mis en place des propositions d’activités pour chaque âge, des touts petits, aux familles, sans oublier les adolescents et les jeunes adultes, accompli une mission éducative. Chaque saison, ses visiteurs découvrent les collections sous des angles originaux et décomplexés qui favorisent la création, la détente et l’émerveillement.

Entretien vidéo avec Hervé François, Directeur de l’Historial de la Grande Guerre à Péronne et à Thiepval

Dans le cadre de la série d’entretiens Petit Kiosk Culture, nous avons rencontré Hervé François, Directeur de l’Historial de la Grande Guerre à Péronne et à Thiepval.

Il nous apprend que l’Historial de la Grande Guerre à Péronne est un musée d’histoire comparée, c’est à dire qu’il propose aux visiteurs un regard croisé de la vision de cette guerre du point de vue français, allemand et britannique, sur des thématiques diverses. C’est un musée consacré à l’humanité en guerre qui met en scène l’impact de la guerre à la fois sur les civils mais aussi sur les militaires. L’Historial a mis en place de nouveaux outils à destination des jeunes : la médiation numérique et la médiation humaine avec les visites guidées notamment.

Entretien avec Delphine Taleux-Grisot, directrice du Musée portuaire de Dunkerque

Situé au cœur du quartier historique de la Citadelle, dans un ancien entrepôt du XIXème siècle, le musée portuaire de Dunkerque propose aux visiteurs une configuration inédite ...

Situé au cœur du quartier historique de la Citadelle, dans un ancien entrepôt du XIXème siècle, le musée portuaire de Dunkerque propose aux visiteurs une configuration inédite : un parcours permanent avec une nouvelle scénographie, deux espaces d’expositions temporaires, trois bateaux ouverts à la visite : le trois-mâts Duchesse Anne, le bateau-feu Sandettié, tous deux classés Monuments historiques, et la péniche Guilde. Enfin, en période estivale, le public peut aussi découvrir le phare de Dunkerque.
Dans le cadre de son dispositif Petit Kiosk Culture, le Club de la Presse s’est entretenu avec Delphine Taleaux-Grisot, directrice du musée. Elle explique l’histoire du musée ouvert au public depuis 1992 et les thématiques des expositions qui plongent les visiteurs dans l’histoire du port de Dunkerque et des habitants de la ville.
Pour le Musée, l’accueil du jeune public semble prioritaire, une programmation spécifique a été mise en place pour les familles, les bébés et les jeunes enfants grâce à des ateliers sur l’univers de la mer.

Entretien avec Antoine Grillon, directeur de la Lune des Pirates à Amiens

La Lune des Pirates fut inaugurée en 1987, rue Bélu à Amiens, dans un ancien entrepôt de bananes. Le nom de la salle fait référence à une chanson du chanteur amiénois Paul Boissard.

La Lune des Pirates fut inaugurée en 1987, rue Bélu à Amiens, dans un ancien entrepôt de bananes. Le nom de la salle fait référence à une chanson du chanteur amiénois Paul Boissard.
En 1998, la salle reçoit le label SMAC (Label donné par le ministère français de la Culture à des salles de concert adaptées aux musiques actuelles et musiques amplifiées).
Son directeur, Antoine Grillon, présente la particularité du lieu et les dispositifs d’accompagnement des jeunes artistes que la Lune des pirates met en place afin de les aider à mieux comprendre les rouages du métier pour construire leur carrière. Une de ses missions phare est la diffusion de concerts. Près de 60 concerts sont organisés chaque année.
Lieu de culture et de rencontres conviviales, la Lune des pirates cible un public de moins de 30 ans et n’hésite pas à aller à la rencontre des scolaires et autres structures pour nouer des liens avec les artistes et les sensibiliser à la musique actuelle.

Entretien avec Gilles Guillon, journaliste, éditeur et responsable de l’organisation du Salon du polar de la Métropole lilloise

Lancé à l’initiative de la ville de Templemars, le salon du Polar est organisé tous les ans, depuis 2007, le dernier samedi du mois de septembre. Plusieurs auteurs, choisis par un comité de lecture, sont invités pour présenter leurs publications les plus récentes. 27 écrivains de toute la France, dont la moitié est originaire de la région des Hauts-de-France, seront présents à la rencontre du public pour cette 14ème édition.
Franck Thilliez sera une nouvelle fois la principale tête d’affiche à l’occasion de la sortie du tome 5 de la bande dessinée « La brigade des cauchemars ».
Gilles Guillon, journaliste, éditeur et responsable de l’organisation du salon, explique la particularité de cette manifestation littéraire et comment elle a réussi à gagner une notoriété qui dépasse les frontières de la région. Il dévoile les ateliers programmés pour séduire le jeune public et lui donner le goût de la lecture.

Entretien vidéo avec Luc Hossepied, ancien journaliste et fondateur de la « Plus Petite Galerie du Monde ( ou presque )

Il y a 25 ans à Roubaix, Le journaliste Luc Hossepied a eu l’idée de transformer une des fenêtres de sa maison en galerie d’art. En référence à la surface, il l’a nommée « la Plus petite galerie du monde, (ou presque) ».

Il n’a depuis cessé d’exposer les œuvres des photographes et autres artistes qu’il rencontrait dans le cadre de son travail. Aujourd’hui, la petite Galerie a grandi et son fondateur nous raconte son histoire et ce qu’elle est devenue pour les artistes et pour le quartier

Entretien avec Pierre Brouchoud, directeur général de l’Orchestre national en région Hauts-de-France

Fondé en 1984 l’Orchestre de Picardie a reçu le label « Orchestre national en région » en juillet 2018. Il se donne pour mission la production, la transmission et la diffusion de la musique symphonique. Il aborde un large répertoire dans lequel il fait la part belle à la création.
Attaché à une relation de proximité avec tous ses publics, l’Orchestre de Picardie produit quelque 100 concerts chaque année et en présente environ 80 en Région.
Depuis de nombreuses années, il porte une politique d’éducation artistique et culturelle auprès d’un grand nombre d’établissements : rencontres avec l’Orchestre, concerts de présentation, parrainages. Il propose aussi d’autres parcours-découvertes et actions citoyennes et solidaires.
Pierre Brouchoud son directeur général nous présente en vidéo l’Orchestre de Picardie et les actions menées par la structure pour le jeune et grand public de la région.
https://www.orchestredepicardie.fr

Entretien avec Bruno Girveau, directeur du Palais des Beaux-Arts de Lille

Le palais des Beaux-Arts de Lille est un musée municipal d’art et d’antiquités situé place de la République à Lille, dans la région Hauts-de-France. C’est l’un des plus grands musées de France et le plus grand musée des beaux-arts, en dehors de Paris, pour le nombre d’œuvres exposées.
Présentation par son directeur, Bruno Girveau qui nous parle également des nouveautés, des actions menées pour le jeune public et de la prochaine exposition.

Entretien vidéo avec Carole Van Londersele, Guide-conférencière de la Cathédrale d’Amiens

La cathédrale Notre-Dame d’Amiens est une église catholique située à Amiens dans le département de la Somme en région Hauts-de-France.
C’est la plus vaste cathédrale de France par ses volumes intérieurs (200 000 m3). Sa longueur hors œuvre est de 145 mètres et sa hauteur sous voûte de 42,30 mètres.
Elle est considérée comme l’archétype du style gothique classique pour la nef et du gothique rayonnant pour le chœur. Le style gothique flamboyant est présent dans les rosaces de la façade occidentale et du transept.
Carole Van Londersele, présente ce monument historique classé depuis 1862 et inscrit depuis 1981 au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle dévoile ses principales caractéristiques et ce qu’elle représente pour la population amiénoise.


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE