PQR – Trois syndicats de La Voix appellent à un rassemblement et des arrêts de travail le 22 mai (18 mai 2012)

Le SNJ, le SNJ-CGT et la Filpac Métropole Nord de la Voix du Nord appellent des arrêts de travail de deux heures et à un rassemblement face au siège du quotidien, sur la Grand-place de Lille, mardi 22 mai à midi. Dans un communiqué commun, les trois syndicats dénoncent les conditions du rapprochement entre les groupes Hersant Média (GHM) et Rossel, dont dépend la Voix (comme Nord éclair, Nord Littoral, et de nombreux autres titres).

« Hersant, avec l’appui du groupe Rossel-Voix du Nord, tente d’imposer des centaines de destructions d’emplois, tant à Paris Normandie et à la presse havraise qu’à Reims, dans le pôle Champagne Ardennes Picardie et à Nice Matin », indiquent les syndicats : « 270 suppressions sur 650 personnes à Reims, 120 suppressions sur 350 personnes à Rouen, modération salariale dans les titres du pôle Sud (Nice Matin, la Provence,…), en attendant les suppressions d’emplois, souhait de 60 départs d’ici 2015 (postes non remplacés, hors rédaction) à la Voix du Nord, avec une modération salariale  ».

Le SNJ, le SNJ-CGT et la Filpac Métropole Nord estiment que « la création d’un grand groupe de presse ne doit pas passer par des suppressions massives d’emplois. (…) Trop de suppressions d’emplois ont déjà eu lieu, notamment au Courrier Picard », référence au dernier des titres intégrés au groupe la Voix.

Les syndicats appellent donc les salariés de la Voix du Nord à « manifester leur solidarité avec les salariés du Groupe Hersant, réclamer la préservation d’un maximum d’emplois et le démarrage de (réelles) négociations ».


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE