Radio – les salariés de Canal FM rendent l’antenne (18 septembre 2013)

A l’antenne de Canal FM, plus d’infos et d’émissions, seulement de la musique, de la pub et un message annonçant aux auditeurs que les salariés « rendent l’antenne ». Cette décision, prise à l’unanimité du personnel, résulte de l’inquiétude des quelque vingt salariés et quarante bénévoles sur l’avenir de la radio, qui doit faire l’objet d’un plan de restructuration.

Créée au début des années 1980 sous le nom de Canal Sambre, élue meilleure radio locale de France en 1994, Canal FM connaît une situation financière difficile depuis plusieurs années, en dépit du soutien de l’agglomération de Maubeuge Val de Sambre et d’autres partenaires publics, comme le Conseil régional Nord-Pas de Calais, qui lui a accordé une subvention in extremis au printemps 2013.

La Région avait indiqué souhaiter un nouveau partage des financements. « On ne peut pas indéfiniment combler le budget de Canal FM », justifiait alors Christophe Di Pompeo, conseiller régional (PS) et vice-président de la communauté d’agglomération, en charge du développement économique.

Après une étude confiée au cabinet IMCA, spécialisé dans les médias, dont les conclusions étaient attendues en juin, les salariés et bénévoles avaient été informés d’un projet de restructuration. « Nous en sommes toujours là aujourd’hui », indique Angy Mayeux, délégué du personnel.

« Depuis cette date, le personnel est ignoré par les membres du conseil d’administration de l’association et les élus locaux impliqués. Nous ne sommes consultés par personne. Cette situation d’attente et d’isolement est aujourd’hui insoutenable pour chacun d’entre nous. Quel sera notre sort ? Qui sera licencié et quand ? Autant de questions sans réponse ressassées au quotidien  », résume un texte adopté par l’équipe de la radio. « On a l’impression que chacun se renvoie la balle », poursuite Angy Mayeux, chargé de programmation, qui assure aussi la matinale. « A-t-on envie de faire vivre cette radio ? », interroge le délégué du personnel.

Pour « sauver ce qui peut être sauvé » et élaborer un plan, une deuxième mission devrait être confiée au cabinet IMCA, où on se refuse à confirmer ou infirmer l’information.

Canal FM « s’adresse à 236.000 habitants et à des centaines d’associations et d’acteurs qui tentent de faire vivre un territoire délaissé par les hautes sphères politiques, économiques, culturelles… », indiquait Canal FM en avril, alors dans l’attente du soutien régional. «  Si cette radio disparaît, c’est la voix des habitants de Sambre-Avesnois que l’on éteint », soulignait-elle alors. La question se pose encore aujourd’hui.

MH


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE



Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour la rentrée pour une période de deux mois un.e stagiaire en communication


MISSION COMMUNICATION
Rédaction de communiqué et dossier de presse
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des conférences de presse
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux
Participation à l’organisation des événements et expositions