Rapport moral 2008

Chers membres, chers partenaires, chers amis,
En tant que président du Club de la Presse Nord – Pas de Calais, le rapport moral 2008 que je vous présente aujourd’hui implique d’adresser un certain nombre de remerciements. Et ce ne sont pas des remerciements de courtoisie ni de politesse. Ces remerciements dessinent les contours du Club tel qu’il est aujourd’hui et tel qu’il pourrait être demain si nous poursuivons son développement.

Tout d’abord, j’adresse tous mes remerciements aux adhérents de notre Club, c’est-à-dire à vous qui êtes aujourd’hui présents à cette Assemblée générale. J’aurai l’occasion d’y revenir dans quelques instants, mais il est nécessaire de rappeler, plus que jamais, qu’un club tel que le nôtre ne peut être vivant, dynamique, convivial et efficace que s’il compte des adhérents, journalistes et communicants et membres partenaires, qui répondent régulièrement « présents » et qui n’hésitent pas à s’investir dans des actions qui leur paraissent utiles à nos professions et, par conséquent, à l’activité et la vie de notre club.

Même si les partenaires financiers de notre Club sont aussi des adhérents, ceux-ci méritent des remerciements particuliers. J’aurai également l’occasion d’y revenir, mais je tiens ici à remercier tout principalement les partenaires qui ont fait le choix de demeurer à nos côtés alors que la situation économique pourrait apparaître aux yeux de certains comme un frein à la mise en place de partenariats financiers tels que nous les proposons et comme l’illustrent les résultats qui viennent de vous être présentés.

Si ces partenaires ont fait le choix de la fidélité, c’est aussi et surtout grâce à la qualité des relations et le professionnalisme sur lesquels ils savent pouvoir compter lors de la mise en place et le suivi de ces partenariats. Ces points forts, que tous reconnaissent à notre Club, nous les devons au professionnalisme son équipe salariée : Faouzia Allienne, la déléguée générale, Soizic Baron, assistante de direction, Sébastien Closa, webmaster, et Nicolas Bailly, nouveau chargé de communication du club, au Club depuis le 15 avril.

Diriger l’équipe de notre club durant cette année n’a pas été chose facile, je me dois de le souligner, pour les raisons économiques déjà évoquées. Pourtant, la déléguée générale du Club a su y faire face en réussissant à gérer au mieux l’intégration de notre nouveau chargé de communication, comme elle a réussi à faire fonctionner une équipe modifiée durant quelques mois en raison du congés maternité de Soizic Baron, revenue en janvier 2009, après avoir été remplacée à son poste par Véronique Beaussart et Julien Vermessen. A mes yeux, c’est notamment à cette capacité à gérer sans à-coups l’intégration de nouveaux collaborateurs que l’on reconnaît le bon fonctionnement d’une structure comme celle du Club.

En outre, je tiens à remercier très chaleureusement l’ensemble des administrateurs du Club. Non pas seulement parce qu’ils m’ont fait l’honneur de me désigner à l’unanimité président en juillet 2008 - j’ai déjà eu l’occasion de les en remercier - mais surtout pour leur dévouement et leur attachement à notre Club, pour leur implication régulière dans nos actions. Tous sont des bénévoles qui choisissent de donner beaucoup au Club, tout en ayant pour la plupart des activités professionnelles qui pourraient les éloigner d’une activité associative telle que la nôtre. En des temps où les notions de bénévolat et d’engagement subissent la crise de plein fouet, cela mérite d’être souligné et salué. Pour ma part, je considère que c’est justement en période de crise que le bénévolat et l’engagement associatif acquièrent cette légitimité qui les rend indispensables.

Enfin, si le Club de la Presse Nord – Pas de Calais a su poursuivre ses actions malgré la crise, c’est parce qu’il est aujourd’hui solidement ancré dans le paysage médiatique régional. Ce constat me donne l’occasion de remercier, une fois encore, celles et ceux qui ont apporté leur pierre à ce bel édifice, depuis la création du Club jusqu’à aujourd’hui, 27 juin 2009. Je ne peux citer tous les administrateurs et tous les présidents qui s’y sont investis. Je me contenterai de remercier mon prédécesseur, Philippe Allienne qui, lui-même, l’an dernier, avait remercié son prédécesseur, Marc Dubois. Merci aux anciens administrateurs et présidents de rappeler à ceux qui nous rejoignent, chaque fois que cela est nécessaire, ce qui constitue la raison d’être de notre Club. Le Club de la Presse Nord – Pas de Calais vous doit beaucoup !

LES ADHÉRENTS

Je viens d’aborder la question de la raison d’être de notre Club. Elle est simple : servir et être utile à nos métiers, qu’il s’agisse des métiers du journalisme ou des métiers de la communication. Cette année, une fois encore, le Club de la Presse Nord – Pas de Calais a servi et a été utile à nos métiers. Pourtant, l’heure ne doit pas être à l’autosatisfaction car nous devons faire face à un certain nombre de difficultés, présentes et à venir. J’y reviendrai après vous avoir présenté les actions menées par le Club à partir de septembre dernier.

Un mot, d’abord, sur nos adhérents. A ce jour, le Club de la Presse Nord – Pas de Calais compte 480 adhérents.

Ceux-ci se répartissent ainsi :
-  137 journalistes ;
-  22 membres associés ;
-  162 communicants ;
-  32 membres partenaires ;
-  22 entreprises amies
-  71 entreprises membres ;
-  et 34 collectivités locales.

Ces chiffres doivent évidemment être analysés à la lumière des difficultés que rencontrent les professionnels, journalistes et communicants, qui ont pour vocation à nous rejoindre et qui ne le font pas. Voire, pour certains, qui nous quittent. Dans tous les cas, notre Club peut mettre en avant un bilan de ses actions qui doit lui permettre de séduire et de fidéliser davantage de professionnels.

LES ACTIONS.

LES CONFÉRENCES DE PRESSE.
L’une des forces du Club de la Presse Nord – Pas de Calais tient aux événements et rendez-vous réguliers qu’il organise et/ou accueille dans ses locaux. Il faut citer les « Lundis du Club », les débats d’actualité, les ateliers réflexion, les clubs « emploi journalistes », les clubs « emploi communicants » et autres conférences de presse.
S’agissant de ces dernières, il est impossible de les citer tous mais certains doivent être soulignés dans le sens où ceux-ci témoignent du savoir-faire du Club et des actions que nous pouvons développer pour nous renforcer. Parmi les structures qui ont choisi notre Club pour présenter leurs actions et leur actualité, il faut citer :
- Le Conseil régional NPdC*
- L’agence de l’eau Artois Picardie (fidèle partenaire du Club)
- La société Ricard (fidèle partenaire du Club)
- Le Conseil Général du PdC (partenaire du Club – Dominique Dupilet)
- Le CIC Banque BSD – CIN
- l’établissement français du sang
- Digiport
- l’association des éditeurs du NPdC
- les CPAM d’Armentières, de Roubaix-Tourcoing et de Lille.
- le Secours Populaire Français
- les Maisons des Associations de Lille, de Roubaix et de Tourcoing
- L’association Karibou Africa
- L’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille,
- L’Ordre du Grand Orient de France
- L’association Ch’tribu
- La Banque alimentaire du Nord
- L’association NPdC Initiative
- Le 1er réseau d’Expertise Comptable et Conseil en France, Cerfrance
- La Caisse des Dépôts et Consignations du NPdC
- Le Conseil Régional des Notaires du NPdC
- La Caisse d’Allocations Familiales de Lille
- La CRAM Nord Picardie
- La direction régionale du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle NPdC
- L’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances
- Lille 3000
- L’Agence NPdC de La Fondation Abbé Pierre et l’Edhec (Chti 2009)
- Le Rotary International
- La Fondation de France délégation NPdC - Picardie
- L’Association Paper mail
- La société Artco France (expo Lille Grand Palais)
- Le Groupe ESC Lille et Sup de Création Roubaix
- …

Pourquoi citer ces quelques noms ? Parce que cette liste démontre que notre Club est reconnu dans un grand nombre de secteurs d’activités, par des entreprises comme par des associations ou des institutions qui choisissent le Club de la Presse NPdC pour y tenir une conférence de presse. C’est là sa force dans un secteur où l’accueil en matière d’événementiel est un secteur très concurrentiel dans le NPdC en général, et dans la métropole lilloise en particulier.

(*) BÉNÉFICES POUR LE CLUB : Le 7 mai dernier, en raison de l’accueil jugé « de très grande qualité » par la direction du Plan et de la Prospective du Conseil régional NPdC, cette dernière envisage de confier au Club de la Presse l’organisation d’une série de manifestations décentralisées en région. (cf. J.-F. Caron, conseiller régional délégué au Schéma Régional d’Aménagement et de Développement du Territoire - Étude sur les conséquences territoriales du vieillissement à l’horizon 2025).

LES RENCONTRES PROFESSIONNELLES.
Le Club de la Presse NPdC est un lieu de débat et de réflexions sur les métiers du journalisme et de la communication. Et il doit le rester. Les rencontres professionnelles organisées sont de quatre ordres :

- Le Club emploi journalistes et le club emploi communicants.
Cette année, notre Club a poursuivi ses actions en direction, notamment, des pigistes, catégorie qui constitue une part importante de ses adhérents journalistes. Les actions ont porté sur les droits d’auteurs, des journalistes comme des photographes de presse, mais aussi sur le portage salarial ou encore, sur le statut d’autoentrepreneur, par exemple. Ces événements sont très importants dans la mesure où notre Club a permis à de nombreux adhérents de rencontrer un avocat ou un représentant de l’Urssaf.
Exemple : le 27 octobre 2008, le Club organisait un Club emploi journalistes sur le thème : « Comment entamer une procédure prud’homale ? » en présence de Maître Florent Méreau, avocat du Club, et Patrick Berritto, président du Conseil de Prud’hommes de Lille.
Exemple : le 15 décembre 2008, le Club organisait un Club Emploi Communicants sur le thème : « La création d’entreprise, l’étude, le suivi d’un projet et la possibilité de création d’une SCOP », en présence d’Olivier Vangrimberghe, de l’Union Régionale des SCOP du NPdC.

- Les ateliers réflexions et les débats d’actualités.
Les ateliers et les débats d’actualités sont l’occasion pour le Club de la Presse NPdC d’enrichir la réflexion sur nos métiers, de contribuer au débat citoyen et ce, tout en développant sa notoriété auprès de nos adhérents ou partenaires potentiels. En effet, ces événements permettent aussi à notre Club de faire connaître son savoir-faire en matière d’organisation d’événements. Il faut noter la rencontre organisée le 23 avril 2009 consacrée au paysage radiophonique du NPdC, par exemple, en présence de professionnels de la radio. Il faut aussi noter l’organisation d’une soirée-débat consacrée aux États Généraux de la Presse, le 16 décembre 2008, dans les locaux de l’ESJ de Lille.
Mais cette année, actualité européenne oblige, plusieurs des événements organisés par le Club ont porté sur les élections européennes du 7 juin 2009. En effet, notre Club a su mener une action intéressante associant journalistes, élus et institutions. Et à l’avenir, le Club devrait organiser d’autres actions de ce type qui permettent à la fois d’informer, d’échanger et de renforcer nos liens avec nos partenaires institutionnels.
Le 9 mars 2009, tout d’abord, le Club de la Presse Nord - Pas de Calais a reçu des journalistes des services politiques de la presse écrite, radio et télé, venus présenter et échanger sur leurs méthodes de travail, leurs contraintes et les relations qu’ils entretiennent avec les élus et leurs collaborateurs. L’occasion pour Véronique Marchand (France 3 Nord – Pas de Calais Picardie), Jean-Marc Perez (France Bleu Nord), Christophe Lamour (Autrement dit) et Bruno Cadez (Liberté Hebdo) d’aborder la question du traitement des élections européennes.
Contribuer au débat en prenant en compte l’actualité, c’est également tout le sens du grand débat organisé le 19 mai 2009 en présence des candidats aux élections européennes dans la circonscription Nord-Ouest. Débat animé par Régis Verley, vice-président du Club, que je remercie pour son implication et la réussite de cette manifestation. Les retombées médiatiques de cet événement témoignent de l’intérêt que nous avions identifié chez les journalistes quant à ce type d’événement.

- Les Lundis du Club.
Les Lundis du Club sont l’occasion de présenter un métier, une activité journalistique ou communicante. Ces événements permettent de débattre, de réfléchir et d’œuvrer à une meilleure connaissance des entreprises et de leurs métiers. La manifestation organisée le 9 février 2009 est le parfait exemple du savoir-faire du Club dans ce domaine. Avec un thème portant sur « Les attachés de presse des collectivités territoriales », cet événement a rencontré un réel succès en accueillant des professionnelles, principalement des femmes, en poste dans les grandes collectivités de la région.

- Les visites et voyages.
Le Club de la Presse NPdC compte parmi ses adhérents un grand nombre de journalistes pigistes et de communicants indépendants. Pour la plupart d’entre eux, visiter les locaux et découvrir plus en détails une institution, ou une entreprise, s’avère particulièrement difficile. Notre Club peut répondre à de telles attentes. C’est ainsi que le 2 décembre 2008, les adhérents du Club ont été invités à découvrir le siège du Conseil régional Nord – Pas de Calais.
En 2009, une autre visite a rencontré le succès. Entrant dans le cadre de notre cycle d’événements organisés sur le thème des élections européennes, un voyage a été organisé le 14 avril, au Parlement européen, à Bruxelles. Après une visite guidée de l’institution européenne, les membres du Club ont pu en savoir plus sur l’action de la Région Nord – Pas de Calais auprès des institutions européennes, sur les enjeux politiques et s’entretenir avec des élus de notre Région, à Bruxelles. Une fois encore, je tiens à insister sur le succès rencontré par des événements en lien direct avec l’actualité. L’articulation « débat d’actualité / voyages / visites » a démontré ici toute sa pertinence et doit nous encourager à poursuivre dans cette voie en proposant de nouveaux événements de ce type : sur les élections régionales de 2010, sur les Jeux Olympiques de Londres, le traitement médiatique des réformes politiques, le rapport de la Commission Balladur, le dossier des retraites, par exemple.

LES JOURNÉES D’INFORMATION.

Relancées lors du dernier trimestre 2007, les journées de formation (appelées « journées d’informations ») ont démontré qu’elles répondaient réellement à un besoin identifié chez les communicants. Là aussi, il faut s’en féliciter tout en veillant à la fois à maintenir le niveau de qualité proposé par notre Club. Il faut préciser que ces journées d’information ne peuvent se tenir que grâce à la mobilisation de bénévoles.


LES GRANDS ÉVÉNEMENTS.

J’ai rappelé que le Club de la Presse NPdC devait servir et être utile aux métiers du journalisme ainsi qu’aux métiers de la communication. Il a su le faire, cette année encore, en organisant ce que l’on pourrait appeler « Les grands événements. » C’est le cas des Grands Prix 2008 remis le 13 novembre dernier à Béthune, ville adhérente, et parrainés par Edwy Plenel. Ce sera encore le cas lors de notre prochaine soirée de remise des Grands Prix 2009 qui se déroulera à l’hôtel de ville d’Orchies, le 20 octobre prochain.
Dans la catégorie des « Grands Événements » qu’organise le Club et qui bénéficient d’une forte notoriété, il faut aussi citer les prix Houblon et Chicon, remis le 11 mai à Dunkerque, ainsi que le Noël du Club, organisé le 4 décembre 2008, à l’hospice Comtesse, à Lille. La dernière édition du Noël du Club nous a permis de remettre un chèque de 3.700 € à l’association Salam.


LA PHOTOGRAPHIE.

Depuis plusieurs années, le Club de la Presse NPdC développe des actions en lien avec l’univers de la photographie. Cette initiative a rencontré le succès puisque les expositions itinérantes sont exposées dans le Nord – Pas de Calais mais aussi dans l’ensemble de la France et même en Belgique. La dernière exposition itinérante consacrée au sport et à l’esprit sportif a été présentée dans de nombreuses villes : après Lille, Dunkerque, Valenciennes, Hardelot, Béthune, Douai, Wallers, Amiens et Charleroi, c’est la ville de Faches-Thumesnil qui l’a accueillie.
Les autres actions en lien avec la photographie ont donné lieu à des ateliers réflexions ainsi qu’à un stage de prise en main du logiciel Adobe Lightroom, stage animé par le photoreporter Jean-François Vibert, formateur à la Nikon School, à Paris.
Dès juillet 2009, le Club de la Presse NPdC travaillera à la conception de sa nouvelle exposition photographique. Les événements liés à l’actualité ayant démontré qu’ils rencontraient le succès en attirant un large public (cf. les événements sur l’Europe et les élections européennes), cette exposition aura pour thème « Les hommes et les femmes en politique. » Ainsi, elle devrait pouvoir bénéficier du prochain scrutin politique majeur, je veux parler des élections régionales en 2010.

LE CONCOURS VARENNE.

A mes yeux, l’action que doit mener le Club NPdC en faveur du développement de la presse à l’école est fondamentale. Lecture de la presse par les jeunes, bien sûr, mais aussi encouragement et soutien aux projets de création de journaux par des jeunes, découverte des métiers du journalisme par des rencontres dans les écoles (…), tout cela participe d’une même cohérence. Il ne s’agit pas seulement d’inciter les jeunes à devenir de nouveaux lecteurs ou des lecteurs réguliers. Il s’agit surtout de placer l’information, la lecture de la presse et le rôle du journaliste au cœur même de la citoyenneté. C’est pourquoi le Club, cette année encore, a été fier d’accueillir les lauréats du Concours Varenne pour l’Académie de Lille, le 6 mai dernier, dans ses locaux, avec le CLEMI (structure chargée de l’éducation aux médias dans l’ensemble du système éducatif et qui a pour mission d’apprendre aux élèves une pratique citoyenne des médias) et en partenariat avec l’Agence de l’Eau Artois Picardie. Pour rappel, ce concours récompense des journaux scolaires (de la Maternelle à la Terminale) réalisés au sein des établissements. Là encore, il faut saluer le travail accompli par notre administrateur Marc de Langie qui s’est fortement investi dans cette action. Là encore, il faudra que le Club sache davantage faire appel aux bonnes volontés de chacun. Un exemple : lors de cette remise de prix, le représentant du Clemi (Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias d’Information) m’a fait part des difficultés rencontrées pour faire intervenir des journalistes dans les écoles. En sensibilisant ses adhérents, le Club pourrait y remédier.

LES SERVICES DU CLUB.

L’ANNUAIRE.
Depuis sa création, l’annuaire du Club est un outil majeur au service de nos adhérents. Mais il est aussi un outil stratégique pour le Club. En termes de communication, d’image mais aussi en termes financiers. Tiré cette année à 1.000 exemplaires, il a permis au Club d’en retirer un bénéfice qui s’élève à 3.000 €, cette année. Et je vous rappelle que, traditionnellement, il est lancé dans la dernière semaine du mois de janvier à l’occasion de la cérémonie des vœux du Club de la Presse NPdC. Il constitue aujourd’hui l’outil indispensable au service des journalistes et des professionnels de la communication dans notre région.

LE SITE INTERNET.
Comme l’annuaire du Club, notre site Internet est un outil indispensable pour les journalistes et les communicants. Le débat sur son ouverture à la publicité est derrière nous. Aujourd’hui, il attire les annonceurs et offre à notre Club des potentialités financières très grandes. Taper « Club de la presse » sur Google est vous constaterez que c’est le site Internet du Club de la Presse NPdC qui se place à la première place. Cela démontre son attractivité. Les derniers chiffres de fréquentation sont les suivants : 1.200 visites en moyenne par jour avec une moyenne de 6 pages consultées par visiteurs.
Cette attractivité n’est pas le produit du hasard. Celle-ci s’explique par le fait que l’on y trouve dans les meilleurs délais les comptes-rendus de nos activités. L’occasion m’est ainsi donnée de féliciter Sébastien Closa, notre webmaster, pour son professionnalisme et sa réactivité. Notre site Internet est également attractif en raison des informations que nous produisons sur le monde de la presse et des médias. Je pense, bien sûr, à notre newsletter du vendredi, réalisée par l’équipe du Club, en collaboration avec les administrateurs, que je remercie pour leur engagement. Bénévole, il faut encore le souligner.
Toutefois, il nous faudra réfléchir à son évolution. Déjà, une question majeure se pose : est-il pertinent en termes stratégiques que les non-adhérents du Club aient accès aux mêmes informations que les adhérents ? Nous devrons y réfléchir sérieusement dans les prochaines semaines.

LES CORRESPONDANTS DANS LA RÉGION.
Lancée lors de la mandature de Marc Dubois, « Hors les murs » est une action qui a pour objectif de rendre le Club de la Presse NPdC davantage visible et actif en dehors de la métropole lilloise. Cela passe par deux types d’action. D’abord, en organisant des manifestations dans d’autres grandes villes du Nord – Pas de Calais, chaque fois que cela est possible. Enfin, en mettant en place dans les principales villes de notre région des correspondants qui pourraient ainsi coordonner nos actions et assurer un lien avec le siège du Club, celui-ci apportant son expérience en matière logistique. Si ce type d’actions a déjà pu être mené grâce à l’implication d’administrateurs tels que Thierry Butzbach, à Dunkerque, et Morgan Railane, à Calais, ce volet majeur de notre développement doit être renforcé car il est indispensable.

LES LOCAUX DU CLUB.
Le point précédemment évoqué m’amène fort logiquement à la question des locaux du Club. Je vous rappelle que le Club réfléchit actuellement à un déménagement et ce, principalement pour des raisons financières. Aujourd’hui, d’une part, les négociations menées avec le propriétaire actuel nous permettent de disposer d’un calendrier plus souple. D’autre part, nous avons engagé depuis six mois une série de réflexions avec le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement (CAUE) du Nord, installé dans les locaux précédemment occupés par le Goethe Institut, rue des Stations, à Lille. Ce 27 juin 2009, nous en sommes au stade des réflexions, rien n’est encore décidé.
Enfin, bonne nouvelle s’agissant de notre objectif qui est de faire en sorte que le Club de la Presse NPdC dispose d’une meilleure visibilité sur l’ensemble de la région. D’ici peu, nous pourrons vous annoncer plus en détails la création d’une antenne dans le Pas-de-Calais. Il s’agit d’un développement stratégique que nous avons pu mettre en œuvre grâce aux excellentes relations que nous entretenons avec le Conseil Général du Pas-de-Calais. Cette nouvelle antenne physique permettra au Club de mieux agir dans le Pas-de-Calais en étant plus proche de ses adhérents et de ses partenaires. A nous d’y parvenir et à nos adhérents du Pas-de-Calais de savoir saisir cette formidable occasion.

CONCLUSION.
Pour conclure ce rapport moral, je souhaite attirer votre attention sur l’actuel environnement économique et financier qui a des impacts sur les entreprises et qui en a donc forcément sur des associations telle que la nôtre. A nous de savoir convaincre de nous rejoindre les professionnels du journalisme et de la communication qui ne l’ont pas encore fait. A nous de les convaincre que le Club de la Presse NPdC est une structure capable de les accueillir dans les meilleures conditions. A nous enfin de donner envie à nos partenaires de nous rester fidèles. L’heure n’est pas à l’autosatisfaction, je n’oublie pas que notre époque se caractérise par un consumérisme qui touche aussi les notions de volontariat et d’engagement associatif.
C’est pourquoi je souhaite, par avance, la bienvenue aux hommes et aux femmes qui rejoindront aujourd’hui notre Conseil d’administration en les félicitant pour leur engagement.

Chers adhérents, chers partenaires, chers amis, je vous remercie.

Philippe Schröder
Président du Club de la Presse Nord – Pas de Calais
Samedi 27 Juin 2009


 

 
décembre 2022 :

Rien pour ce mois

novembre 2022 | janvier 2023


 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE