Roger Vanhée nous a quittés

Roger Vanhée, ancien journaliste au quotidien communiste Liberté, est décédé dans la nuit du 14 au 15 juillet. Il aurait fêté ses 90 ans en septembre 2015. Longtemps adhérent du Club de la presse, on se souvient de sa voix forte lors de ses interventions en assemblée générale ou à l’occasion d’un Lundi du Club.

Roger Vanhée s’en est allé dans la nuit du 14 au 15 juillet, à quelques semaines de fêter ses 90 ans, en septembre prochain. Nous avions rencontré l’ancien journaliste du quotidien Liberté pour la dernière fois lors de l’hommage aux fusillés du Fort du Vert Galant à Wambrechies en 2013. A l’époque on pouvait encore le croiser aux abords d’une manifestation à défaut de pouvoir y participer pleinement ; où à l’occasion d’un collage d’affiches de campagne électorale de sa fille Martine, conseillère municipale communiste à Marcq-en-Barœul. Toujours attentif et présent à sa façon, au Club de la presse ou lors de la manif de soutien aux salariés de France Bleu Nord, en 2010, lui, l’ancien « Papy pêche » de Fréquence Nord dans les années 80, le créateur du Pêcheur du Nord et du Pas-de-Calais.

Après avoir perdu son père très jeune, cumulé les petits boulots et les cours du soir d’imprimerie à Baggio, rejoint son frère Julien au Parti communiste à la Libération, il est de ceux qui accueillent Yvonne Abbas à son retour de Ravensbrück. Roger entre à Liberté à cette époque, pour rejoindre un peu plus tard, en 1950, à peine marié, un poste de correspondant de presse à Bucarest en Roumanie. De retour à Liberté fin 1954 jusqu’à sa retraite au début des années 80, quand se tournait une page du quotidien avec le départ de la génération de ceux qui avaient fait Liberté depuis sa création en 1944. Son fils Michel se souvient de l’époque agitée de la guerre d’Algérie quand, après un attentat contre le journal en 1962, son père partait rejoindre l’équipe qui montait la garde la nuit.
Ce n’est pas un secret d’évoquer le caractère entier, rude parfois de Roger. Lui qui « avait le cœur sur la main » souligne André Démarez, ancien journaliste de Liberté et de l’Humanité, avec lequel il avait collaboré pour la Vie coopérative de la CCPM dans les années 50. André se souvient que ses confrères lensois appelaient aussi « Papy Houlle » le journaliste connaisseur et partageur des spécialités régionales, genièvre et maroilles entre autres.

En retraite, Roger Vanhée fut marqué en avril 1992 par le drame du crash en Pologne de deux avions d’une flottille humanitaire -l’opération Air solidarité- du Secours Populaire partie de Lens-Bénifontaine, accident dans lequel périrent quatre personnes dont Jean-Patrick Lejeune, journaliste de la Voix du Nord. Il aurait pu en être, lui qui avait dû changer d’avion au dernier moment.

Roger était veuf de Christiane. Ses funérailles auront lieu le samedi 18 juillet 2015 au cimetière du Bourg à Marcq-en-Barœul. Rendez-vous à 10h45 à l’entrée du cimetière, rue de Menin. Liberté hebdo présente ses très sincères condoléances à Martine et Michel, ses enfants.

Marc DUBOIS


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE



Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour une période de trois à quatre mois un.e stagiaire en communication


MISSION COMMUNICATION
Rédaction de communiqué et dossier de presse et contenu du site Internet
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des conférences de presse et autres rencontres à l’initiative du Club de la presse
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux
Participation à l’organisation des événements de l’association ( concours, expositions etc)