Socpresse : l’avenir en points d’interrogation - La Lettre du Club 67 - juin 2005

Réorganisation au « Figaro », vente du pôle Ouest, rumeurs sur d’autres cessions : la vie est agitée à la Socpresse version Dassault...

La rédaction de L’Express s’est rebellée contre l’arrivée de Rudi Roussillon (par ailleurs membre du CA de La Voix du Nord) à la présidence du conseil de surveillance du journal. Elle y voit un moyen pour Serge Dassault de reprendre en main le contenu de l’hebdo. En février, au Figaro, les délégués syndicaux s’agaçaient du manque de visibilité sur l’avenir éditorial de leur titre. Depuis l’arrivée de Francis Morel à la direction générale et de Nicolas Beytout à la rédaction en chef (dont le numéro 2 est Jean-Michel Salvator, venu d’Europe 1), les spéculations se portent bien. Le supplément Entreprises du lundi (qui emploie 13 personnes) pourrait fortement réduire la voilure. Les responsables des pages Economie sont, quant à eux, incités à multiplier les sujets « grand public ». D’autres réflexions sont menées sur le contenu rédactionnel, la pagination, les choix techniques d’édition, etc. Une nouvelle formule est attendue à l’automne. Sans compter les sorties de Serge Dassault sur les « idées saines » qu’il aimerait voir dans son journal. De son côté, Nicolas Beytout l’affirme (Libération, 28 janvier 2005) : « La rédaction fait son travail en toute indépendance » (1). « [Serge Dassault] s’est engagé à ne pas écrire du tout dans le journal, pas même dans la page "Débats et opinions" ».

« Réduire les pertes »

Dans la même interview, pour Francis Morel, « le quotidien peut réduire ses pertes de 50% (plus de 10 M€ en 2004, Ndlr) et que l’entreprise peut être bénéficiaire ». La gestion de l’après-clause est un élément de ces calculs. Dans le groupe, la clause a vu partir 10% des 2 750 journalistes de la Socpresse : 30 au Figaro (et 25 dans ses suppléments), 31 à La Voix du Nord et Nord Eclair (lire ci-dessous), une centaine au pôle Rhône-Alpes (Le Progrès, Le Dauphiné…), etc.
A peine rachetés, certains titres ont déjà de nouveaux propriétaires. C’est le cas du pôle Ouest (700 salariés), revendu à Ouest France. Il compte trois titres (Presse Océan à Nantes, Le Maine Libre au Mans et le Courrier de L’Ouest à Angers) et la chaîne locale de télé Nantes 7. Il y a plusieurs années, des négociations avaient déjà été engagées entre les deux groupes, alors que Michel Nozière, actuel président de La Voix du Nord et responsable des pôles régionaux de la Socpresse, était le numéro 2 de Ouest-France. Ouest-France, premier quotidien français en tirage, 3e groupe de presse français (derrière la Socpresse et Lagardère-Hachette), actionnaire du gratuit 20 Minutes, pourrait encore grandir. On lui prête un intérêt pour son voisin de Tours, La Nouvelle République.
Côté Socpresse, le pôle hippique (Paris Turf, Week-End) a aussi été revendu. Ce pourrait être bientôt le cas du pôle Bourgogne-Rhône-Alpes (Le Progrès, Le Dauphiné, Le Bien Public), de Version Femina et de TV Magazine. Serge Dassault pourrait vouloir céder tous ses titres régionaux. La Voix du Nord et Nord Eclair seront-ils bientôt sur le marché ?■

L. F. et C. V.

(1) On a reproché à Serge Dassault d’intervenir sur des articles concernant les avions qu’il produit.


 

 
juillet 2021 :

juin 2021 | août 2021


 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE



Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour une période de six mois un.e stagiaire en communication


MISSION COMMUNICATION
Rédaction de communiqué et dossier de presse et contenu du site Internet
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des conférences de presse et autres rencontres à l’initiative du Club de la presse
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux
Participation à l’organisation des événements de l’association ( concours, expositions etc)

COMPETENCES REQUISES.
Style dynamique - Esprit créatif
Réactivité
Aisance et qualité rédactionnelle
Aisance avec les techniques de conception-rédaction et montage vidéo

Date : début septembre 2021
Stage : conventionné
Durée : 4 à 6 mois

CV et lettre de motivation à adresser à
Faouzia Allienne