Noyés de la Deûle : Gilles Durand, la contre-enquête - commentaires