Suspendu en Russie, le Novaïa Gazeta crée une version européenne

, par Faouzia

Une partie de l’équipe du journal indépendant en Russie Novaïa Gazeta, qui a suspendu son activité fin mars, a fui le pays pour créer une nouvelle édition européenne.

Fin mars dernier, le journal Novaïa Gazeta, symbole de la liberté de la presse en Russie, a suspendu sa parution en ligne et au format papier à cause d’une loi qui menaçait les médias de 15 ans de prison pour toute diffusion d’information que le gouvernement russe jugerait mensongère.
Les journalistes de la rédaction qui ont quitté le pays, ont créé un nouveau média sur les réseaux sociaux, en attendant la création d’un site Internet, pour publier des articles et des émissions sur l’actualité russe et internationale.
Basé en Lettonie, le nouveau média enregistre déjà 100.000 lecteurs fidèles via la messagerie Télégram et une présence sur YouTube.
Le journaliste russe Kirill Martinov qui est à la tête de Novaä Gazeta Europe explique selon FranceInfo que « La situation est simple. On a besoin de recommencer à travailler le plus vite possible pour donner une information juste. Parce que, dans les circonstances graves actuelles, les Russes ont besoin de cette information. On doit leur donner. » « Pour réussir à transmettre cette information aux Russes, on ressemble à une start-up digitale, capable de lutter contre la censure sur Internet. » rajoute -il.
L’équipe constituée d’une trentaine de journalistes, est soutenue par un fond de soutien aux journalistes lancé entre autres par Reporters sans frontières, qui leur permet d’acheter du matériel et réaliser les enquêtes.
1 million et demi d’euros ont déjà été récoltés pour aider Novaïa Gazeta et deux autres autres médias russes indépendants.
Plus d’information sur le site franceinfo


 

 
août 2022 :

Rien pour ce mois

juillet 2022 | septembre 2022


 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE