Un tout nouveau Conservatoire d’espaces naturels HDF

, par communication@clubdelapressenpdc.fr

Son objectif est de pérenniser la conservation et la valorisation des richesses biologiques, géologiques, écologiques et paysagères de la région.

Le nouveau Conservatoire d’espaces naturels des Hauts-de-France vient de voir le jour après la fusion des Conservatoires du Nord Pas-de-Calais et de Picardie. Cet établissement a pour objectif la conservation et la valorisation des richesses biologiques, géologiques, écologiques et paysagères de la région pour en assurer la pérennité.

« Nous allons pouvoir continuer à préserver le patrimoine naturel de notre région, dans un souci de partage et de valorisation du patrimoine à destination de l’ensemble des habitants des Hauts-de-France », indique Christophe Lépine, son nouveau président.

Rassembler tous les acteurs de la nature

Christophe Lépine se félicite que le Conservatoire devienne l’un des principaux gestionnaires d’espaces naturels en France : « Nous allons continuer nos actions avec la même ambition et la même méthode : travailler à rassembler tous les acteurs et les usagers de la nature et développer les partenariats avec les collectivités, les communes, les autres associations, le monde agricole, l’économie locale, le tourisme et tous les partenaires qui permettent de préserver le patrimoine exceptionnel de notre région ».

Le Conservatoire d’espaces naturels des Hauts-de-France réunit 97 salariés, 81 conservateurs bénévoles et quelques 1800 adhérents. Il gère près de 500 sites sur plus 16 000 ha, parmi lesquels 4 réserves naturelles nationales et 23 réserves naturelles régionales, chiffres qui en font le premier gestionnaire de réserves en France.

M.P


 

 
août 2020 :

Rien pour ce mois

juillet 2020 | septembre 2020


 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE