Villégiature à Ambleteuse pour l’exposition « Le Nord-Pas de Calais vu par ses photographes »

Les Amis du Fort d’Ambleteuse accueillent jusque septembre l’exposition initiée en 2005 par le Club de la presse avec le concours de 24 photographes de la région. Le vernissage a eu lieu samedi 28 juin.

Ambiance. Les grandes toiles multicolores de l’exposition « Le Nord Pas de Calais vu par ses photographes » du Club de la Presse Nord-Pas de Calais apparaissent d’autant plus lumineuses sous la voûte blanche de la rotonde du Fort Vauban que, à l’extérieur, Ambleteuse baigne dans la brume et le crachin, en ce matin du samedi 28 juin.
Marc Dubois, secrétaire général adjoint du Club, Daouda Coulibaly et Philippe Armand, administrateurs, représentent le nouveau président, Philippe Schröder, fraîchement élu il y a moins de 24 heures, la veille au soir. Ils sont accueillis par Jacques Méreau, président fondateur de l’association des Amis du Fort d’Ambleteuse, qui tient son assemblée générale l’après-midi même, et son fils, Jean-Yves Méreau, journaliste et membre du Club de la presse, en présence de M. Delattre, maire de Bazinghen, et M. Vidal, directeur régional de la Fondation du Patrimoine.

Un lieu où se succèdent les expositions

En villégiature à Ambleteuse jusque septembre, la première des trois expositions initiées par le Club de la Presse Nord-Pas de Calais avec le concours des photographes de la région connaît une nouvelle jeunesse, après avoir sillonné la Région en 2005 et 2006 et effectué un tour de France en 2006 et 2007 faut-il. Sa présentation en cet été 2008 s’inscrit « dans la longue politique des Amis du Fort d’Ambleteuse qui, en quarante ans, se sont attachés à proposer au public de très nombreuses expositions », rappelle Jean-Yves Méreau. Se sont succédé ici les journalistes photographes de La Voix du Nord ou artistes comme Henri Marescaux ou Sam Bellet, le dessinateur de presse Roland Cuvelier, une exposition des Archives départementales du Pas-de-Calais, consacrée au vitrail dans la région, celle de l’association historique d’Ardres sur les moulins de l’Ardrésis et enfin l’exposition nationale des Documentalistes du ministère de la Culture.

Un fort sauvé de la ruine

Construit voici 350 ans, seul fort en mer de Vauban encore debout au nord de Cherbourg, classé monument historique en 1965, celui d’Ambleteuse a été sauvé de la ruine par l’association de bénévoles créée en 1967. Cette dernière vient d’obtenir le prix national de l’Association Vauban, décerné le 2 mai dernier.
La première photo de l’exposition qui s’offre à la vue en accédant dans la grande salle, révèle la bâtisse dans sa masse incontournable dans le paysage, semblant flotter entre mer et ciel par une belle journée d’octobre, dont profitent quelques heureux touristes.

Mais les quarante-trois photographies illustrent bien la région sous tous ses aspects, dans toute sa diversité : paysages, sites touristiques et tissu industriel, monde du travail mobilisé pour sa dignité et manifestations festives des carnavaleux, « tranches de vie » des gens d’ici… qui furent nombreux souvent à découvrir leur propre région. Loin des clichés, bien avant un certain « Bienvenue chez les Ch’tis », tous ceux qui ont découvert l’exposition lors de son tour de France à Rouen, Bordeaux, Pau, Montpellier, Strasbourg, Tours, Clermont-Ferrand, Amiens, ces dernières années, soulignaient la vitalité des « gens du Nord » et la beauté insoupçonnée des ces « Hauts de France » révélées par le talent de vingt-quatre photographes.

M. D.

L’exposition est visible tous les dimanches de 15 à 18 h 30, jusque septembre.
Renseignements au 06 71 52 73 57.


 

 
août 2020 :

Rien pour ce mois

juillet 2020 | septembre 2020


 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE