Voix du Nord : après la restructuration, la restructuration continue (30 janvier 2013)

Dans une déclaration, l’intersyndicale de la Voix du Nord (FILPAC-CGT, le SNJ, le SNJ-CGT et la CFDT) s’inquiète après l’annonce en comité d’entreprise par le directeur général du Groupe La Voix, Jacques Hardoin, de « mesures nécessaires pour pallier l’érosion (du) chiffre d’affaires ».

Ainsi, « les commerciaux ont droit à un remède de cheval, le passage en régie externe. Autrement dit, 108 salariés n’entreront plus dans les effectifs Voix du Nord le 1er janvier 2014. Quid des conditions salariales et statutaires qui seront négociées ? »

La direction veut aussi sortir des effectifs de la Voix du Nord « 15 équivalents temps plein par an, et ce quatre années de suite, et bien sûr sans que cela ne génère de plan social. Départs naturels non remplacés et départs volontaires à moindre frais… Nouveauté, cela vaut aussi pour la rédaction. Certes, son périmètre est maintenu jusqu’en 2015 (à 365 ETP), mais une énorme brèche est ouverte puisque les sortants seraient remplacés par des CDD de 18 mois.

Coup de frein sur les salaires, gelés jusqu’au 30 septembre 2013. En outre, les salariés qui se trouveront en arrêt maladie demain risquent d’être moins prises en charge et verront apparaître une cotisation salariale nouvelle. Aujourd’hui la garantie maladie protège le salarié
confronté à la maladie et lui garantit un salaire à100 % pour une période allant jusqu’à trois ans. » Pour mémoire, le groupe Voix du Nord sort d’une importante restructuration.

Lire le communiqué de la direction
Lire le communiqué de l’intersyndicale

 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE