>>> Les prochains événements du Club :

<MARQUEE behavior="scroll" align="center" direction="left" height="20" scrollamount="4" scrolldelay="1" onmouseover='this.stop()' onmouseout='this.start()'>  Jeudi 15 juillet à 12h00 à Lille : Rassemblement de soutien aux journalistes de France3 retenus en otages en Afghanistan et à leurs accompagnateurs  Mercredi 08 septembre à 11h00 au Club : Conférence de presse pour la présentation de la manifestation « 1000 pagaies EDF » organisé par le Comité Régional Nord-Pas de Calais Canoë-Kayak  Jeudi 23 septembre à 18h30 au Club : Débat autour de la presse clandestine et du parcours de Jacques-Yves Mulliez Rassemblement de soutien aux journalistes de France3 retenus en otages en Afghanistan et à leurs accompagnateurs </MARQUEE>

Wasquehal affiche son soutien à Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier
Manif à Lille le 15 Juillet

Pour dire Non à l’indifférence, la ville de Wasquehal a accroché les portraits d’Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier sur le fronton de la mairie. L’appel lancé par le Club de la presse ne laisse pas insensible. La semaine prochaine, jeudi 15 juillet, nous organisons un nouveau rassemblement, place De Gaulle, à Lille. A l’Assemblée nationale, les députés ont adopté un projet de loi qui obligera les Français retenus à l’étranger contre leur gré de rembourser tout ou partie des frais de rapatriement. Quand la moiteur de l’été profite à l’éclosion de lois qui pourraient bien prendre des allures scélérates.

Après l’extrême faiblesse de la mobilisation du 29 juin, à Lille, nous nous inquiétions, sur ce site, de l’indifférence et de l’ignorance à propos de nos confrères de France 3 otages depuis six mois en Afghanistan. A Wasquehal, le conseiller municipal Francis Provost (opposition, PCF) a immédiatement réagi et a obtenu du Conseil que les portraits d’Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier soient accrochés sur le fronton de la mairie. « La décision a été adoptée à l’unanimité  » se félicite-t-il.

En déployant la bannière avec le maire Gérard Vignoble, ce vendredi 9 juillet, M. Provost n’a pas manqué d’évoquer le calvaire des familles, soumises à une attente inhumaine. Mais il a également souligné l’immense difficulté à mobiliser l’opinion et à susciter une réflexion.

Maintenir la pression

Face à la presse, Gérard Vignoble ne cachait pas sa fierté. « J’espère que cette initiative va fleurir un peu partout. C’est notre rôle d’élu. C’est votre rôle, à vous les médias, de maintenir la pression pour faire connaître le sort de vos confrères. Je souhaite que cette affaire devienne celle de tous les citoyens français  ». Soulignant qu’il est très proche du ministre de la Défense, le maire de Wasquehal a assuré qu’il existe des preuves de vie récente d’Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier. Mais il ne croit pas à un dénouement prochain.

Il s’est par ailleurs publiquement interrogé sur les raisons de cette prise d’otages. « Il est certain que des personnages y trouvent un intérêt ! » Quoiqu’il en soit, la pose de cette affiche, qui restera jusqu’au retour de nos confrères, représente un symbole important. Gérard Vignoble a notamment insisté sur les tensions et l’instabilité de l’ensemble de la zone (Afghanistan, Pakistan), des conditions de vie et des difficultés qu’éprouvent les journalistes à relayer la réalité. « Pour faire leur métier là bas, les journalistes se mettent forcément en difficulté » a-t-il dit.

Aller chercher les otages

Le maire de Wasquehal a fait le souhait que l’action de sa Ville, à condition qu’elle soit suivie de nombreuses autres initiatives de ce type, soit de nature à «  peser suffisamment pour que les pouvoirs publics soient plus prompts pour aller chercher les otages ». Et pour cela, a-t-il précisé, il est indispensable que l’opinion publique, non seulement en France mais aussi en Europe, soit mobilisée ».

Philippe Allienne

Photos : Marc Dubois
Vidéos : Gérard Rouy


Discours de Gérard Vignoble, Maire de Wasquehal et de Francis Provost, conseiller municipal de Wasquehal

 

Des ballons et de nouvelles affiches pour les otages, le 15 Juillet à Lille et à Tourcoing

Les villes de Tourcoing et de Lille ont elles aussi aussi décidé d’afficher les portraits d’Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier. L’affiche sera accrochée ce jeudi 15 juillet, sur le fronton de ces mairies.
Le même jour, à 12h00, le Club de la presse appelle à un nouveau rassemblement public place de Gaulle, à Lille. A cette occasion, des ballons, marqués du nom des otages, seront lâchés.
Si, à la rentrée, nos confrères et leurs trois accompagnateurs ne sont toujours pas libres, le Club participera à une opération de plus grande envergure, en association avec les autres clubs de la presse, en France.

 

Mobilisation pour Ghesquière et Taponier : l’indifférence ? (01 juillet 2010)
Et si Taponier et Ghesquière entendaient tout ce que l’on dit à leur propos ? (18 juin 2010)
Une affiche pour Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier (21 mai 2010)
Les Clubs de la Presse solidaires de Stéphane et Hervé, journalistes otages en Afghanistan (19 mars 2010)


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE



Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour une période de six mois un.e stagiaire en communication


MISSION COMMUNICATION
Rédaction de communiqué et dossier de presse et contenu du site Internet
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des conférences de presse et autres rencontres à l’initiative du Club de la presse
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux
Participation à l’organisation des événements de l’association ( concours, expositions etc)

COMPETENCES REQUISES.
Style dynamique - Esprit créatif
Réactivité
Aisance et qualité rédactionnelle
Aisance avec les techniques de conception-rédaction et montage vidéo

Date : début avril 2021
Stage : conventionné

CV et lettre de motivation à adresser à
Faouzia Allienne