WEO, extension à tous les niveaux

, par Club de la presse Nord - Pas de Calais

Wéo n’est plus seulement la « télé Nord-Pas de Calais », elle s’est dédoublée depuis le mois de mars pour créer Wéo Picardie, nouvelle chaîne à destination du versant sud de notre désormais grande région. C’est précisément au siège amiénois que le Club de la presse a récemment organisé une visite.

« Un projet picard pour les Picards » explique Anne-Charlotte Duvivier, la directrice déléguée, aux adhérents du Club de la presse lors de la visite des locaux de la nouvelle chaîne à Amiens. Une équipe de 8 personnes, dont 4 journalistes, s’y active pour créer une heure de programme spécifique par jour. Pas de grand plateau, le mot d’ordre des journalistes est d’être sur le terrain pour couvrir les événements et rencontrer les habitants. Une organisation rendue possible par les progrès de la technique : matériel plus léger avec la généralisation du tournage au smartphone (avec quelques accessoires pro : micro, poignée stabilisatrice), duplex et directs plus simples à mettre en place. La coordination globale des deux chaînes, la gestion de la grille des programmes, la diffusion, les services informatiques sont centralisés à Lille.

Les adhérents du Club de la presse ont été reçus par Jean-Michel Lobry et Anne-Charlotte Duvivier

Les premiers retours sont satisfaisants, la chaîne bénéficie d’un accueil bienveillant de la part de la population qui apprécie de voir l’identité picarde valorisée. La proximité est d’autant plus travaillée avec la diffusion des sujets en ligne. « Il faut sortir de la logique de grille de programmes » affirme Jean-Michel Lobry, président directeur général du pôle audiovisuel groupe Rossel-La Voix dont fait partie Wéo. « Les gens consomment de plus en plus de vidéos de 1 à 2 minutes », la chaîne revendique 450 000 vidéos vues par semaine. Dans certain cas, pour des concerts par exemple, la chaîne peut décider de diffuser en direct uniquement via les réseaux sociaux.

Ce constat d’un rattrapage de la diffusion continue par les audiences digitales a amené le groupe à lancer la plateforme Myvideoplace. Cette plateforme permet de faire l’interface entre producteurs de vidéos et les diffuseurs. Les premiers peuvent téléverser leurs contenus et les géolocaliser, les seconds ont accès à un catalogue qui rend possible « l’hyper-proximité ». La vente de publicités localisées à la rue près devient possible, ouvrant de nouveaux débouchés notamment pour les « pré-roll » (format de publicité de 10 à 20 secondes, affiché avant la visualisation d’une vidéo et inséré en temps réel en fonction des critères de ciblage des annonceurs). La plateforme enregistre 100 nouvelles vidéos par jour et 3 millions de vues par mois.

WéoPicardie est accessible sur http://www.weo.fr/, pour découvrir myvideoplace rendez-vous sur http://www.myvideoplace.tv/.

N.B.

Myvideoplace permet de faire l’interface entre producteurs de vidéos et les diffuseurs.


 

 

 

La Vie du Club

A la découverte des rédactions de la région avec le Club de la presse


Comment comprendre le quotidien des journalistes et l’évolution des médias de la région ? Pour répondre à cette question, le Club de la presse Hauts-de-France a lancé depuis le début de l’année un cycle de visites des rédactions de la région réservé à ses adhérents. Une nouvelle proposition qui permet d’aller à la rencontre des journalistes dans leurs rédactions, là où se fait l’information. Ligne éditoriale, choix des sujets, organisation de la rédaction, projets et développement des titres, c’est l’occasion pour les adhérents d’un échange direct avec les professionnels des médias, et c’est avec le Club de la presse que ça se passe.


Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour la rentrée et pour deux mois deux stagiaires en communication à plein temps


MISSION COMMUNICATION
Participation à la rédaction d’article sur le site Internet
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des concours ( Grands Prix du Club de la presse )
Participation à l’organisation des événements (Médialab...)
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux


Pourquoi adhérer au Club de la presse ?


Le Club de la presse a changé sa façon de gérer les renouvellements d’adhésions qui se feront désormais à date fixe au mois de juin. Donc, si votre dernier paiement date de 2015, il est temps de renouveler votre adhésion (dont le tarif n’a pas changé).

Pour le Club de la presse, chaque adhésion est importante pour mener à bien tous ses projets d’animation de la filière professionnelle et de sensibilisation aux médias grand public. Pour ses adhérents, le Club de la Presse a imaginé un service exclusif résumé en 12 raisons d’adhérer au Club. Pourquoi adhérer au Club de la presse Nord-Pas-de-Calais ?