Andrée Béghain prend sa retraite après 19 ans au Club

Restons fidèles aux formules qui contribuent à façonner notre langue. Andrée Béghain prend une retraite bien méritée après dix-neuf années de bons et loyaux services au Club de la presse. Elle est entrée dans l’équipe de l’association le 1er novembre 1993.

C’est ce que racontent nos archives qui auraient tendance à prouver qu’à l’époque, le Club ignorait les jours fériés. Il était alors présidé par Christophe Bouchet. Elu quelques mois plus tôt à la tête du CA, il n’avait pas tardé à trouver un nouvel hébergement pour le Club, jusqu’alors logé dans les locaux de l’ESJ. C’est donc dans des locaux tout justes inaugurés, place Rihour, à Lille, que Mme Béghain a fait ses premiers pas dans l’association.

Durant 19 ans, elle a assuré son travail d’entretien, de préparation à l’accueil des adhérents et des équipes dans des locaux impeccablement tenus, de menus travaux avec le reste de l’équipe. Du club de la presse, on peut dire qu’elle connaît tout, ou presque. Elle a travaillé sous la direction de quatre déléguées générales, Michèle Bovétès, Marie Silvioni, Geneviève Monnier et Faouzia Allienne. Elle a servi des centaines de cafés aux équipes salariées et bénévoles qui se sont succédées. Elle a connu des dizaines d’administrateurs, huit présidents et… une présidente.

Que de bruits de couloirs et de salon n’a-t-elle engrangés ? Que de souvenirs, que de vécus. Elle pourrait écrire les mémoires du Club dont elle aura connu , à une année près, toute l’existence. Ce vendredi 14 décembre, son association a tenu à lui rendre hommage et à lui témoigner son amitié. En lui souhaitant une très bonne retraite qu’elle consacrera, confie-t-elle, non pas à l’écriture d’un livre, mais à sa famille et, particulièrement à ses petits-enfants.

Mme Béghain, entourée de l’équipe des salariés du Club et d’administrateurs, lors de son départ à la retraite
Faouzia Allienne, déléguée générale du Club, Mathieu Hébert, président, et Andrée Béghain


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE