Appel pour la liberté d’expression de Mumia Abu Jamal

Le Collectif français Libérons Mumia pour la libération du journaliste afro-américain Mumia Abu Jamal (www.mumiabujamal.com), s’associe à la mobilisation internationale pour l’abrogation de la loi privant les prisonniers de Pennsylvanie de leur droit d’expression, votée par les élus de la Chambre des représentants et du Sénat. Un appel à manifester à Philadelphie a été lancé pour le mercredi 22 octobre. Loi que le gouverneur de l’Etat devait promulguer le 21 octobre.

Cet appel est soutenu par une soixantaine d’organisations et de personnalités américaines - auxquelles se sont joints notamment les collectifs de soutien à Mumia de France, d’Allemagne, du Mexique, d’Autriche. Ceux-ci dénoncent une « loi liberticide » visant « à faire taire » le journaliste, emprisonné depuis 1982, plus vieux prisonnier politique américain, condamné à mort après un simulacre de procès, symbole de la lutte contre la peine de mort et sauvé à plusieurs reprises de l’exécution capitale puis du couloir de la mort grâce à la mobilisation internationale.

Le Club de la presse avait reçu Jacky Hortaut, animateur du Collectif pour la défense de Mumia, le 2 avril 2010. Une affiche française a été éditée à l’appui de l’appel de ce dernier (notre photo).

Une pétition est en ligne. Elle est en anglais mais son contenu est un résumé de la déclaration commune des organisations (pièce jointe) qui se sont prononcées pour l’abrogation de cette loi contraire au premier amendement de la Constitution des Etats-Unis » précise le Collectif français.

Déclaration commune des organisations


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE