Les journalistes du web, des journalistes avant tout

Régulièrement, le Club de la presse organise des soirées pour mettre en exergue une spécialisation du métier de journaliste ou de communicant. Après les journalistes sportifs, spécialisés dans la culture, ceux travaillant pour la PQR gratuite, pour la télévision, pour la radio, les attachés de presse en collectivité locale, ce sont les journalistes du web qui sont venus se présenter.

Trois sites internet, complètement différents, étaient présents pour ce lundi du Club consacré aux journalistes web. Lavoixdunord.fr, représenté par Christian Canivez, appartient au groupe du même nom. La rédaction est constituée de huit journalistes spécialisés dans le multimédia mais s’appuie sur les 300 journalistes de La Voix du Nord pour remplir ses colonnes. Le sites et ses quatre sites satellites (lavoixdessports.com->http://www.lavoixdessports.com/], lavoixeco.com, lavoixaufeminin.fr et ponctuellement elections.lavoixdunord.fr) informent 100 000 visiteurs par jour.

A l’opposé, le site dailynord.fr est une petite structure qui n’a qu’un an d’existence. Son ton se veut entre celui des médias classiques et celui de la blogosphère. Ce site est prometteur : l’un de ses journalistes, Nicolas Montard, a reçu l’an dernier le « Grand Prix presse internet » du Club.

 

 

Le troisième site est zataz.com, créé il y a 15 ans par Damien Bancal. Hyperspécialisé dans l’actualité du cybercrime, il est une référence sur le net, visité par 70 000 internautes par jour.

 

 

Tous s’accordent pour dire que l’information sur le web n’est pas rentable. Damien Bancal et les journalistes de dailynord.fr ont dû conserver une activité de pigistes pour d’autres médias. « Tous les “pure players“ (les sites qui ne s’appuient pas sur un support papier) sont à la recherche de leur modèle économique  », explique Christophe Demay de Dailynord. « Certains, comme médiapart.fr, font le pari du contenu payant, d’autres du tout gratuit financé par la publicité. Certains encore, comme lemonde.fr, sont à mi-chemin entre les deux.  »
Le constat est le même pour La Voix du Nord. Selon Christian Canivez, «  La pub ne permettrait pas de faire vivre le site et de payer tous les salaires mais les sites web apportent une grande notoriété pour le journal papier. » Mais « La Voix du Nord y croit et y met donc les moyens.  »

Contrairement aux idées souvent reçues, il n’est pas nécessaire de faire court sur l’internet. Les articles longs, voire très longs, ont aussi leurs lecteurs.

 

 

Le support internet permet aux journalistes de penser ses reportages en “multimédia“ en incluant au texte des sons et de la vidéo.
Si l’utilisation de la vidéo est indubitablement un plus pour lavoixdunord.fr, elle est utilisée avec plus de parcimonie sur Dailynord. Les reportages sont peu visionnés par rapport aux vidéos qui “buzzent“. Selon Damien Bancal, « les séquences les plus vues sont soit les gags, soit les bagarres, soit les scènes pornographiques. » Ce que reconnaît Christian Canivez : «  la vidéo la plus vue sur la Voix du Nord est celle de la cérémonie d’ouverture de Lille 3000 Europe XXL. Tout simplement à cause des X dans le titre.  » Mais en règle générale, les articles les plus consultés restent les faits divers et les informations pratiques.

Les commentaires et leur modération sont aussi un souci pour les sites internet. Les internautes en profiteraient pour se défouler. Pour le journaliste de Zataz, les commentaires « ne sont que du venin  ». Sentiment partagé par le représentant de la Voix du Nord : « Ils sont souvent très médiocres ». A travers les commentaires, l’usurpation d’identité peut aussi être un problème. Lors des dernières élections municipales, le site de la Voix du Nord a reçu de nombreux commentaires encensant le maire d’une commune et signés nommément par différents habitants du village. Or, il est rapidement apparu qu’il s’agissait en fait d’une tierce personne se faisant passer pour les-dits habitants. Face à ce problème, certains sites font le choix de modérer a priori (avant parution sur le site) ou a posteriori (une fois le commentaire en ligne). Ce sujet est délicat car il peut emmener les responsables du site devant la justice.

 

SC
Photos-vidéo : GR


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE