RTL m’a flingué !

Les Lumières de Lille... Dans un paysage audio-visuel où même les collectivités territoriales mettent en place par leur investissement un seul éclairage qui vire au monopole, donc à une forme de pensée unique, les éditions Lumières de Lille, crées par Frédéric Lépinay, ont l’immense mérite de braquer les projecteurs sur les ombres qui minent la diversité, donc la démocratie... ou de manière plus insidieuse sur une forme de lumière écrasante qui uniformise le paysage !

La bonne santé démocratique d’un Etat, d’un Conseil régional, d’un Conseil général, d’une Communauté urbaine, d’une Agglo ou d’une Ville, ne se mesure pas à sa faculté de créer du consensus, mais bien plutôt à cette manière si peu répandue de soutenir et d’encourager le débat... Rien de plus stimulant que le poil à gratter !

Il faut tirer un grand coup de chapeau à Frédéric Lépinay. Seul contre tous – et au risque de disparaître socialement - le journaliste s’attaque aux grands dossiers du Nord et du Pas-de-Calais sans complaisance, avec injustice parfois, mais en posant toujours les bonnes questions.

Les éditions Les Lumières de Lille lancent une nouvelle collection Les Petits Pamphlets anciens et modernes, avec un premier petit livre rouge signé Jean-Noël Coghe, intitulé RTL m’a flingué ! Aubry, Guigou, Fillon, Borloo aussi...

Le format est séduisant, le ton également. Tous les pigistes journalistes se souviennent comment il y a une vingtaine d’années les médias, sûrs de leur impunité, s’asseyaient sur les lois sociales et en particulier sur la médecine du travail. Débat qui traverse toujours le monde de la presse dans la manière qu’ont les grands quotidiens régionaux d’utiliser les CLP (correspondants locaux de presse) – au détriment des journalistes pigistes voire de leurs propres journalistes rivés à leur écran ou à leur plate-forme multimédias.

Le pamphlet est revendiqué comme tel... Et c’est tant mieux car l’ouvrage de Jean-Noël Coghe ne convainc pas. Trop de ressenti accumulé. Trop de comptes à rendre. Trop de plaies pas refermées. RTL l’a flingué sans doute mais le journaliste et écrivain ne parvient pas à rendre son propos universel. C’est trop perso. Le ressentiment n’est jamais le meilleur conseiller en matière de livre et d’écriture.

Au passage, les mises en cause de confrères comme celles de la page 55 avec Maurice Decroix et Philippe Allienne tombent comme un cheveu sur la soupe. Un amalgame. Philippe Allienne, par exemple, sort effectivement de l’ESJ, mais n’a jamais exercé comme formateur à l’Ecole supérieure de journalisme de Lille. Il enseigne à l’Efap, l’école des métiers de la communication dirigée par Philippe Clauw à Lille. Un trait rapide de Coghe qui ne sert pas la crédibilité de son ensemble.
Cette fois c’est bon, je le pressens... Je serai moi-même désigné dans le prochain opuscule de Jean-Noël Coghe.

Un seul moment « positif  » est évoqué dans RTL m’a flingué ! : le retour de Jean-Noël Coghe en novembre 2007 au siège de la radio du 22 de la rue Bayard, sur les lieux de son ancien boulot et au milieu de ses ex-confrères, pour présenter son nouveau livre, Jimmy The Kid, James Dean secret. Un moment d’émotion trop vite bâclé en quelques lignes. La plaie est tellement ouverte qu’il ne savoure même pas l’instant !

Là où Jean-Noël Coghe est le plus intéressant aujourd’hui ? Non pas dans ses échecs et sur lui-même, mais dans ce qui lui reste à écrire sur le rock, ou sur notre commune mémoire comme au travers de son livre Justes, un réseau aux éditions Ravet-Anceau.

On peut comprendre les directrices ou directeurs de cabinet d’Aubry, de Guigou, de Fillon, de Borloo aussi... Et des autres. Ce mec, même s’il a parfois raison, il fait peur. Pas envie de le plaindre... Juste une envie de le voir écrire au présent, de signer avec lui un reportage, une enquête, et de porter un regard sur les autres... aujourd’hui.

Hervé LEROY

RTL m’a flingué ! Aubry, Guigou, Fillon, Boloo aussi... par Jean-Noël Coghe. Les lumières de Lille. Prix : 5 euros.
Les Petits Pamphlets anciens et modernes. Site : www.les lumieresdelille.com


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE



Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour une période de trois à quatre mois un.e stagiaire en communication


MISSION COMMUNICATION
Rédaction de communiqué et dossier de presse et contenu du site Internet
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des conférences de presse et autres rencontres à l’initiative du Club de la presse
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux
Participation à l’organisation des événements de l’association ( concours, expositions etc)