Un avant-goût de sports d’hiver au Club

Dans le cadre de son anniversaire et de son opération « 20 ans – 20 villes », le Club de la presse invitait ses adhérents à chausser les skis sur la piste couverte d’Ice Mountain à Comines (Belgique), grâce à un partenariat avec la station de sports d’hiver de Valmorel. Au programme : présentation de cette station, initiation au faki (technique de ski « à reculons » utile pour filmer sur les pistes) et dégustation de produits savoyards.

Les adhérents du Club de la presse aux cotés des représentants de la station de Valmorel

Le Club de la presse a gâté ses adhérents en les invitant mercredi 26 septembre à se dégourdir les skis sur la piste couverte d’Ice Mountain à Comines en Belgique, grâce à son partenariat avec la station de ski de Valmorel, dans le massif de la Tarentaise (Savoie). L’Office du Tourisme de Valmorel et des vallées d’Aigueblanche avait aussi offert un séjour d’une semaine en gîte sur le domaine skiable comme gros lot de la soirée anniversaire du 20 septembre à la plaine Images de Tourcoing.

Après un petit déjeuner et une présentation de la station par Bérangère Blanc, chargée de communication de l’Office de Tourisme de Valmorel, les membres du Club qui avaient fait le déplacement ont été invités à chausser les skis pour se lancer sur la piste enneigée.

Après quelques descentes pour l’échauffement et le plaisir, Laurent Hudry, moniteur pour l’ESF (Ecole du Ski Français), les a initiés à la technique « en faki », le ski en marche arrière. Cette dernière, inventée par les skieurs acrobatiques pour se réceptionner après certains sauts, est aussi beaucoup utilisée par les cameramans et les photographes de montagne pour filmer vers l’amont tout en descendant la piste. « Outre ces cotés pratiques, explique le guide, le faki oblige le skieur à se pencher en avant pour garder l’équilibre, ce qui est la bonne position pour skier, à l’endroit comme à l’envers. » Il a aussi dispensé de précieux conseils : « pour prendre les virages en faki, il faut plier légèrement le genoux correspondant à la direction qu’on veut prendre et reculer l’autre jambe afin de pouvoir pivoter le ski. » Pour se mettre en confiance, les adhérents du Club ont d’abord fait une tentative de faki en binôme avec le moniteur, ce dernier les guidant en leur tendant ses bâtons. Ils se sont ensuite élancés seul, avec succès puisque personne n’a chuté.

Cette initiation terminée, une dégustation de produits régionaux savoyards attendait les skieurs : beaufort, charcuterie et vin blanc. De quoi reprendre des forces après l’effort.

SC

Un moniteur de l’ESF a guidé les adhérents du club pour leur première descente en "faki".
Fromage, charcuterie et vin de savoie... Aprés l’effort, le réconfort.

Valmorel, première station de la Tarentaise

La station de Valmorel s’étend sur les territoires de cinq villages : Valmorel, Doucy, Cellier, Naves et La Léchère. Elle est la première station de skis que croisent les vacanciers en arrivant dans le massif de la Tarentaise. Située à 180 km de Lyon et 125 de Genève, elle n’est qu’à 20 minutes de voiture de la sortie d’autoroute la plus proche. Et pour ceux qui préfèrent le train, une navette relie la station à la gare TGV de Moûtier en 25 minutes et celle d’Albertville en 35 minutes.

Chaque village a sa spécificité : Valmorel, est un bourg de montagne qui a su rester authentique. Aucun bâtiment ne dépasse les 4 étages et sa longue rue principale piétonne est unique dans les stations de ski françaises. Doucy, avec ses nombreux gîtes et grands châlets, est parfait pour les séjours en groupe ou en famille. Au relief plus doux et plus ensoleillé que valmorel, l’apprentissage du ski s’y fait dans des conditions idéales pour les enfants. Cellier, dans le massif de la Lauzères, est préservé de tout aménagement. Le village est le point de départ de nombreuses randonnées en ski ou en raquettes pour découvrir un espace naturel remarquable. Le village de Naves est situé sur le domaine nordique le plus élevé de savoie et La Léchère, au pieds des vallée est une station thermale réputée pour son eau et ses cures. De nombreuses animations et activités sont organisés dans tous les villages pour des après-ski en famille riche et varié.

La situation géographique de Valmorel lui confère un autre avantage de poids : un taux d’enneigement à altitude égale supérieure de 15% aux autres stations de la Tarentaise. « C’est un cadeau de la nature », explique Laurent Hudry, moniteur pour l’ESF (Ecole du Ski Français). « Valmorel est le premier relief que rencontrent les perturbation venant de l’ouest. Les montagnes formant un cirque retiennent ces nuages chargés de neiges. D’où des précipitations plus importantes. » Grâce à cette configuration, la neige s’accumule sur 4 ou 5 mètres de hauteur en moyenne, avec les années record jusqu’à 8 mètres en haut des pistes.


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE



Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour la rentrée pour une période de deux mois un.e stagiaire en communication


MISSION COMMUNICATION
Rédaction de communiqué et dossier de presse
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des conférences de presse
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux
Participation à l’organisation des événements et expositions